Olivier Dubois otage depuis 500 jours : après le départ de Barkhane, les autorités maliennes sont “en première ligne”

Ce 21 août marque les 500 jours de détention du journaliste français Olivier Dubois, otage au Mali. RSF exhorte désormais les autorités maliennes à s’engager à faire de ce dossier une priorité afin de faire libérer Olivier Dubois au plus vite.

“Le reporter Olivier Dubois est le seul otage français dans le monde, observe le secrétaire général de Reporters sans frontières Christophe Deloire. Cela fait 500 jours que ses proches vivent dans une attente insupportable, et chaque jour compte pour sa vie. Alors que les dernières forces françaises de l’opération Barkhane ont quitté le Mali le 15 août, les autorités maliennes ont plus encore la responsabilité d’obtenir sa libération. RSF appelle le colonel Assimi Goïta, président de la transition, et le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga à s’engager à tout mettre en œuvre pour qu’Olivier Dubois soit libéré au plus vite.

Les dernières nouvelles du journaliste remontent au 14 mars dernier. Dans une vidéo prise par ses ravisseurs du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) - coalition de groupes armés affiliée à Al-Qaïda - Olivier Dubois demandait à ses soutiens de poursuivre leur mobilisation et aux autorités françaises d’œuvrer à sa libération. C’était la deuxième fois que le collaborateur de Libération, du Point et de Jeune Afrique donnait signe de vie, après la vidéo du 5 mai 2021, près d’un mois après son enlèvement le 8 avril 2021 à Gao, au nord-est du Mali.

RSF a tout d’abord initié la création d’une instance de coordination avec ses proches, de grands médias et d’anciens reporters otages. Elle a également organisé de grands rassemblements et différents événements de soutien au journaliste. Ainsi l’organisation a projeté, le 7 mars 2022, le portrait d’Olivier Dubois sur le Panthéon, monument symbole de l’idéal de liberté et de vérité. RSF a aussi lancé la “campagne des villes” en soutien au reporter, mobilisant plus de 20 villes françaises, après avoir déployé une première banderole sur la mairie du 10e arrondissement de Paris, le 16 juillet 2021. Elle a, en outre, initié une opération de solidarité des chaînes de télévision et des radios, le 8 février 2022. 

Pour les 500 jours de captivité d’Olivier Dubois, des membres de sa famille demandent à ceux qui souhaitent le soutenir d’envoyer une carte postale à l’Élysée, adressant à Emmanuel Macron le message : “Bonjour Monsieur le président, quand Olivier Dubois journaliste, rentrera-t-il en France? 500 jours... Libérons Olivier Dubois.”

Le Mali se classe 111e sur 180 pays dans le classement de la liberté de la presse de RSF de 2022.

Image
111/180
Score : 54.48
Publié le 18.08.2022