Mauritanie: RSF et plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme demandent la libération immédiate de Mohamed Cheikh Ould Mohamed

Alors qu’il aurait dû retrouver la liberté depuis un an, le blogueur mauritanien Mohamed Cheikh Ould Mohamed, condamné à la peine de mort pour apostasie en 2014, peine commuée à deux ans de prison le 9 novembre 2017, est toujours détenu dans un lieu secret. Reporters sans frontières (RSF) se joint à 31 autres organisations de défense des droits de l’Homme pour demander sa libération immédiate.

Lire le communiqué conjoint ci-dessous

Publié le 09.11.2018
Mise à jour le 09.11.2018