Le #BusRSF pour le droit à l’information : des dialogues citoyens dans 20 villes de France

Le #BusRSF pour le droit à l’information a fini sa tournée sur les routes de France. Les équipes de Reporters sans frontières (RSF) ont organisé des assemblées citoyennes dans 20 villes et villages. Des rencontres riches et stimulantes entre les Français et les journalistes. A bientôt pour la publication d'un Livre blanc qui fera la synthèse des attentes exprimées à l'égard des journalistes et des médias.

En plein cœur de la campagne pour l’élection présidentielle, moment crucial de délibération démocratique, RSF a mobilisé les Français autour des enjeux liés à l’information. L’objectif était que les citoyens de régions, de catégories sociales et de convictions diverses, non-journalistes et journalistes confondus, engagent un dialogue sur l’avenir du droit à l’information dans notre pays. Pari réussi ! Le #BusRSF a parcouru le pays, dans des grandes villes (Rennes, Marseille, Clermont-Ferrand, etc), des villes moyennes (Martigues, Carmaux, Lunel, Thiers, etc) et des petites villes ou des villages (Florange, Sarzeau, Carmaux, etc).


APRES-COUP: VISITEZ LE SITE DU #BUSRSF


Dans quelques semaines, RSF publiera un Livre blanc, fondé sur les attentes exprimées lors des assemblées citoyennes à l’égard du journalisme et des médias, et qui portera des propositions à l’attention des politiques (prochain président de la République, gouvernement, parlement) et des médias d’information. Ce document se fondera également sur une étude d’opinion, réalisée par le groupe OnePoint à partir des débats organisés au cours de la tournée. Il proposera une approche qualitative et porteuse de solutions, en complément des études et sondages publiés à propos du journalisme et des Français. 


Chaque arrêt du #BusRSF a été ponctué de temps d’échanges : café de la presse le matin, conférences-débats le soir. Les équipes de RSF à bord ont été rejointes par des journalistes travaillant au niveau national ou régional. Ces rencontres ont permis d'évoquer les questions liées au journalisme, mais également à la désinformation, d’aborder sans tabou les critiques mais surtout de recueillir les attentes des citoyens. 


“77% des 18-30 ans doutent de l’indépendance et de la liberté des médias français, déclare Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. Deux tiers d’entre eux estiment que les réseaux sociaux ont plus d’influence sur la façon dont les citoyens sont informés que les médias eux-mêmes. Au-delà des millenials, c’est l’ensemble de la société française qui a besoin de renouer avec la confiance dans l’information. L’objectif du #BusRSF est de créer un dialogue, une écoute mutuelle, de mettre chacun, public et journalistes, dans une posture de construction, dans une démarche positive." 


Un parcours ponctué de rencontres


Des contenus informatifs ainsi qu’une exposition itinérante ont été mis à disposition du public. Les intervenants RSF, présents en permanence pour présenter l’organisation, ont répondu aux questions passionnées des visiteurs. Dans le cadre de la semaine des médias et de la presse à l’école, en partenariat avec le CLEMI, le #BusRSF a aussi proposé plusieurs temps d’échanges avec des lycéens.


La tournée du #BusRSF a été organisé en partenariat avec France Télévision, France 3, France Bleu, les Assises du Journalisme, l'Association Pour l’Education aux Médias, le CLEMI, Culture Presse et France Messagerie. Des journalistes de tous les médias sont invités à le rejoindre.


RSF remercie chaleureusement les partenaires qui ont participé à la conception, la réalisation et la promotion du projet, les clubs de la presse qui ont apporté leur soutien ainsi que les élus et équipes municipales dont les villes accueilleront le bus lors de sa tournée.

Publié le
Mise à jour le 13.04.2022