La Commission

 La Commission Internationale sur l’Information et la Démocratie

Soixante-dix ans après l’adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme par l’Assemblée Générale de l’ONU, l’action de la commission s’inscrit dans un contexte où “la crise de confiance dans les démocraties et la montée en puissance de régimes despotiques représentent un risque pour les libertés, la concorde civile et la paix.”

Le contrôle politique de l’information dans un espace mondialisé, l’influence des intérêts particuliers, la montée en puissance d’acteurs privés échappant au contrôle démocratique et la fragilisation du journalisme de qualité en sont les principaux facteurs. 

La Commission sur l’information et la démocratie, co-présidée par Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF) et Shirin Ebadi, lauréate du Prix Nobel de la Paix, s’est réunie pour la première fois à Paris le 11 septembre 2018.

Selon la lettre de mission, “la Déclaration qui sera issue des travaux de la Commission aura pour objet d’énoncer des principes, de définir des objectifs et de proposer des modalités de gouvernance”. Elle “devra constituer une référence qui permette de mobiliser tous ceux qui sont attachés à préserver un espace public libre et pluraliste, condition de la démocratie”.

La Commission internationale sur l’information et la démocratie est composée des personnes suivantes :