Jamaïque

Jamaïque

La liberté de la presse tributaire de la loi

La Jamaïque compte parmi les pays qui respectent le plus la liberté de l’information. De rares agressions physiques contre les journalistes atténuent ce constat positif, mais depuis le mois de février 2009, durant lequel deux cas d’abus de pouvoir émanant de la police de Kingston ont été relevés, aucun fait sérieux de violence ou de menace contre la liberté de la presse n’a été signalé. Sur le plan législatif, en revanche, certains aspects restent sources d’inquiétude. Bien qu'une loi dépénalisant la diffamation ait été adoptée en 2013, avancée notable pour la liberté de la presse, RSF a fait part de ses craintes en mai 2018 concernant un projet de loi sur la protection des données. En cas d’adoption, cette loi pourrait avoir des effets dissuasifs sur le travail des journalistes.

8
au Classement mondial de la liberté de la presse 2019

Classement

-2

6 en 2018

Score global

+0,20

11,33 en 2018

Contacts

  • 0
    journalistes tués en 2019
  • 0
    journalistes citoyens tués en 2019
  • 0
    collaborateurs tués en 2019
Voir le baromètre