Irlande du Nord : une nouvelle condamnation ne fait que mettre en évidence l’impunité qui entoure l’assassinat de Lyra McKee

Le 14 septembre, un tribunal de Belfast a condamné un homme à sept ans de prison pour possession de l’arme qui a servi à assassiner la journaliste Lyra McKee. Bien que satisfaite de cette avancée, Reporters sans frontières (RSF) souligne la nécessité de rendre la justice pour l’assassinat lui-même. Le retard de la justice ne fait que renforcer le climat d’impunité qui entoure les violences contre les journalistes en Irlande du Nord.

“Cette nouvelle est une avancée bienvenue dans l’affaire Kyra McKee, mais elle n’apporte pas la justice pour le crime odieux qu’est son assassinat. Justice ne sera rendue que lorsque tous ceux qui ont participé à ce crime rendront compte de leurs actes. Tout délai supplémentaire ne fera que contribuer au climat général inquiétant dans lequel évoluent les médias en Irlande du Nord, où les journalistes courent encore de gros risques en faisant leur métier.

Azzurra Moores
Directrice de campagne de RSF au Royaume-Uni

Si Niall Sheerin a été condamné, le 14 septembre, pour détention de l’arme du crime, personne n’a été présenté devant la justice pour l’assassinat de la journaliste Lyra McKee, abattue alors qu’elle observait des émeutes dans le quartier de Creggan, à Derry, le 18 avril 2019. Le juge Fowler, qui présidait l’audience au tribunal de Belfast Crown, a déclaré à la cour que la condamnation de Niall Sheerin n’était pas en lien avec cet assassinat. 

La cour a appris que l’arme qui a servi à tuer Lyra McKee avait été trouvée derrière un poteau dans un champ, dans le quartier de Ballymagroarty, à Derry, en 2020. Elle portait des traces d’ADN lié à Niall Sheerin. Malgré les questions visant à savoir si ce dernier savait qu’il détenait cette arme pour la nouvelle IRA, qui a revendiqué l’assassinat de la journaliste, les procureurs ont reconnu qu’ils ne pouvaient établir si l’accusé connaissait son historique spécifique.

Depuis avril 2019, de nombreuses arrestations ont eu lieu dans le cadre de cette affaire. Si Paul McIntyre a été inculpé de l’assassinat de Lyra McKee et d’infractions connexes en février 2020, il est actuellement en liberté sous caution, en attente de son procès. En octobre 2021, huit hommes ont été inculpés – trois pour l’assassinat lui-même, et cinq pour émeutes et infractions connexes. Une nouvelle série de six arrestations s’est déroulée en mars 2022. La police a confirmé que l'enquête reste “très active”. 

Le Royaume-Uni occupe la 24e place sur 180 pays au Classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF en 2022.

Image
Royaume-Uni
24/180
Score : 78,71
Publié le