Héros de l'information

Dawit Isaac

Dawit Isaac est-il encore vivant ? Depuis le 23 septembre 2001, ce journaliste et poète naturalisé suédois et rentré dans son pays pour servir « une Érythrée libre » et ouvrir son journal Setit aux idées réformistes, meurt à petit feu dans un container brûlant du centre de détention d’Eiraeiro, sur la mer Rouge. Détenu sans jugement, sans visite et sans avocat comme des milliers d’opposants et des dizaines d’autres journalistes, dont au moins 3 sont déjà morts, il est l’une des innombrables victimes du régime monstrueux et impuni d’Issayas Afewerki. Dans le silence assourdissant qui règne autour de l’Érythrée, le seul espoir pour le sauver est bien mince : depuis 2013, son cas est examiné par la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples