Campagnes

28 septembre 2020 - Mis à jour le 30 septembre 2020

Elections américaines : RSF lance le #PressFreedomPact

Alors que les deux candidats à l’élection présidentielle aux Etats-Unis vont s’affronter dans leur premier débat télévisé, Reporters sans frontières (RSF) lance le #PressFreedomPact, une campagne appelant les candidats aux scrutins de novembre prochain à s’engager publiquement pour la protection de la liberté de la presse.

Basé sur les huit recommandations pour la liberté de la presse établies par RSF en vue des élections américaines, le #PressFreedomPact (“Pacte pour la Liberté de la Presse”) vise à défendre le rôle vital de la presse libre en demandant aux candidats d’affirmer publiquement leur engagement vis-à-vis des principes de la liberté de la presse tels qu’énoncés dans le premier amendement de la Constitution américaine. Le #PressFreedomPact est une occasion majeure pour les dirigeants politiques des Etats-Unis de répondre à la nécessité de protéger la liberté de la presse dans leur pays – et de faire figure d’exemple pour le reste du monde.

 

« Nous lançons cette campagne à un moment crucial, un moment où la liberté de la presse n’a jamais été aussi attaquée aux Etats-Unis et dans le monde, déclare la directrice des campagnes internationales de RSF, Rebecca Vincent. Ces élections sont l’occasion de changer la donne – de commencer à réparer les dégâts que les Etats-Unis ont eux-mêmes fait subir à leur propre liberté d’informer, et de montrer un exemple positif au reste du monde. » 

Afin de montrer leur engagement pour la protection de la liberté de la presse, RSF demande à tous les candidats aux élections du 3 novembre prochain –présidentielle, du Congrès et locales – de signer le #PressFreedomPact et la déclaration suivante :

 

« Je m’engage à soutenir les principes du premier amendement dans mes propos et dans mes actes, dans la politique que je mène au niveau national et international, et dans ma gouvernance, afin de protéger le rôle vital d’une presse libre au sein de la démocratie américaine et de montrer l’exemple dans la promotion des valeurs démocratiques à travers le monde. »

 

« Le #PressFreedomPact répond à la nécessité urgente pour les candidats de se présenter publiquement comme des défenseurs de la liberté de la presse. A l’heure de leur premier débat, nous appelons le président Donald Trump et Joe Biden à être les premiers signataires du #FreedomPressPact », déclare la responsable du plaidoyer au bureau USA de RSF, Daphne Pellegrino.

 

Le développement de cette campagne est le résultat d’une collaboration entre RSF et l’agence de communication BETC. Elle sera diffusée dans les principaux médias américains et sur les réseaux sociaux – et commencera par des tweets en direct pendant le débat présidentiel du 29 septembre.

 

Les Etats-Unis occupent le 45e rang sur 180 pays dans le Classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF en 2020.

 

 

Notes :

  • Pendant la période préélectorale, n’hésitez pas à consulter la page campagne du site RSF pour les dernières mises à jour, les alertes sur la liberté de la presse et pour prendre connaissance des signataires du #PressFreedomPact.
  • A l’intention des candidats qui souhaiteraient discuter du #PressFreedomPact, des recommandations de RSF pour la liberté de la presse ou des questions défendues par RSF dans ce domaine aux Etats-Unis et dans le monde, merci de contacter la responsable du plaidoyer à RSF Etats-Unis, Daphne Pellegrino : dpellgrino(a)rsf.org ou (202) 813-9497, poste 2.
  • Pour toute question presse ou média à propos de cette campagne, merci de contacter Collin Boylin, responsable de la communication à RSF Etats-Unis : cboylin(a)rsf.org ou (202) 813-9497, extension 3.