Actualités

11 juillet 2020

Elections américaines 2020 : huit recommandations pour protéger la liberté de la presse

Angela Weiss / AFP
En réponse aux attaques qu’a subi la presse libre ces dernières années aux Etats-Unis et à l’approche des élections américaines, Reporters sans frontières (RSF) adresse huit recommandations aux comités républicains et démocrates, aux candidats à l’élection présidentielle et aux candidats au Congrès.

Pour les fondateurs des Etats-Unis, la presse libre constituait un pilier de la démocratie américaine. Ils ont inscrit, dans le premier amendement de la Constitution, ce qui reste l’une des meilleures protections de la presse au monde. Malgré cela, le climat de la presse libre aux Etats-Unis a connu des fluctuations ces dernières décennies, avec des restrictions d’accès, des menaces sur les sources confidentielles et les lanceurs d’alerte, le déclin des rédactions locales et, plus récemment, des attaques physiques et verbales contre des journalistes en première ligne sur le front des préoccupations nationales de la presse américaine. Sur le plan international, les Etats-Unis se sont retirés de leur rôle de champion de la liberté de la presse, ce qui a renforcé les pulsions autoritaires dans d’autres pays. Cette place de leader restée vide a compromis la sécurité des journalistes et réduit la place qu’occupent les médias indépendants dans le monde.

 

« La presse a subi des attaques sans précédent aux Etats-Unis ces dernières années, et l’hostilité croissante envers les médias et les journalistes dans tout le pays en est une preuve flagrante, déclare Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. L'élection à venir représente une occasion inespérée de réparer ce qui a été abîmé et de renforcer les capacités du quatrième pouvoir à affronter de nouveaux assauts. Alors que les Etats-Unis se préparent aux conventions nationales en août et aux élections en novembre, il est primordial que les grands partis politiques et que les candidats s’engagent à prendre des mesures politiques concrètes face aux menaces très réelles qui pèsent sur la liberté de la presse. »

 

Les recommandations de RSF appellent, entre autres, le président américain à rappeler publiquement l’importance de la presse dans les 100 premiers jours de son mandat, les législateurs à commander des rapports sur les problématiques d’évaluation de l’état de la liberté de la presse aux Etats-Unis et le gouvernement américain à renforcer la politique étrangère pour garantir la sécurité des journalistes à l’étranger.

 

La liste complète des recommandations de RSF est disponible dans le document PDF ci-dessous.

 

Les Etats-Unis occupent le 45e rang sur 180 pays dans le Classement mondial de la liberté de la presse 2020 établi par RSF.