Actualités

25 janvier 2002 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Un journaliste assassiné à Cali


Dans une lettre adressée à Rómulo González Trujillo, ministre de la Justice, Reporters sans frontières (RSF) s'est indignée de l'assassinat, le 23 janvier, de Marco Antonio Ayala Cárdenas, photographe du quotidien El Caleño.
"Bien que le motif précis de cet assassinat soit encore inconnu, ce journaliste est une victime de plus de la violence dont est victime cette profession en Colombie", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de RSF. " Ce pays détient le triste record des assassinats de journalistes en Amérique Latine", a-t-il ajouté. RSF a demandé au ministre de la Justice de tout mettre en œuvre pour que les responsables de ce meurtre soient identifiés et jugés. Selon les informations recueillies par RSF, Marco Antonio Ayala Cárdenas, photographe du quotidien El Caleño, a été, le 23 janvier 2002 abattu par balles sur le seuil des locaux du quotidien par deux tueurs se déplaçant à moto. Marco Antonio Ayala Cárdenas, qui travaillait depuis quatre ans pour El Caleño, couvrait les rubriques sportive et sociale. Toutefois, depuis quelques semaines, il collaborait avec la section des affaires judiciaires du journal. Plus de quarante journalistes colombiens ont été tués dans l'exercice de leur profession depuis 1991, victimes de la guerre civile comme de la violence endémique que connaît le pays.