Actualités

7 juillet 2021

Tentative d’assassinat d’un reporter aux Pays-Bas: “même dans un pays 6ème au Classement mondial de la liberté de la presse !”

La police néerlandaise a interpellé trois suspects après l’attaque contre le journaliste spécialisé dans les affaires criminelles en plein centre-ville d’Amsterdam. Reporters sans frontières (RSF) demande une enquête rapide et approfondie et la protection des journalistes qui pourraient être la cible du crime organisé afin d’éviter un effet dissuasif de cette tentative d’assassinat sur la profession.

Le journaliste spécialiste des affaires criminelles Peter R. de Vries a été gravement blessé, ce mardi 6 juillet au soir, lors d’une attaque par balles en plein centre-ville d’Amsterdam. Peter R. de Vries a été attaqué, alors qu’il venait d’intervenir dans l’émission RTL Boulevard, qui traitait d’une affaire criminelle. Reporter criminel depuis plus de 40 ans, ce journaliste vétéran jouit du respect de la communauté des journalistes ainsi que du public néerlandais. Il a enquêté sur des affaires anciennes comme celles en cours, ce qui lui a d’ailleurs valu des menaces provenant du milieu du crime organisé. La police a interpellé trois suspects. 


La tentative d’assassinat de Peter R. de Vries démontre l’amplification des menaces contre les journalistes en Europe, déclare le secrétaire général de RSF, Christophe Deloire. Il est sidérant de constater qu’un tel acte puisse être commis dans l’un des pays où la liberté de la presse est la plus garantie au monde, les Pays-Bas figurant au 6ème rang dans le Classement mondial de la liberté de la presse publié par RSF. Nous demandons aux autorités néerlandaises de conduire une enquête rapide et approfondie et d’assurer la protection des journalistes qui pourraient être ciblés par le crime organisé. Il faut faire tout le possible pour éviter un effet dissuasif de cette lâche attaque sur les journalistes. ”


Les homicides volontaires de journalistes se sont multipliés ces dernières années dans l’Union européenne. Après les assassinats de Daphne Caruana Galizia à Malte en 2017 et Jan Kuciak en Slovaquie en 2018, le journaliste grec couvrant les affaires criminelles Giorgios Karaivaz a été assassiné en avril dernier.