Actualités

23 avril 2018

RSF félicite Shawkan, lauréat du Prix UNESCO pour la liberté de la presse et appelle le gouvernement égyptien à le libérer immédiatement

Mahmoud Abu Zeid, dit Shawkan, est détenu arbitrairement depuis bientôt cinq ans. Son seul crime : avoir pratiqué le journalisme. Reporters sans frontières (RSF), qui avait proposé sa candidature au prestigieux prix UNESCO/Guillermo Cano, félicite le jury du Prix d'avoir sélectionné le jeune photo-reporter égyptien pour sa plus grande distinction. Cette décision tombe à point nommé alors que la peine capitale vient d'être requise contre lui. Les Nations unies elles-mêmes avaient qualifié d'arbitraire son arrestation et sa détention.


"Shawkan n'est pas un terroriste, c'est un journaliste, et l'honneur de son pays, souligne Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. Nous lançons aujourd'hui un appel solennel aux autorités égyptiennes de procéder immédiatement et sans condition à sa libération".