Actualités

26 juin 2018

RDC : RSF et JED demandent un moratoire sur l’application de la nouvelle réglementation des médias en ligne

Congolese minister of Information, Communications and Medias Lambert Mende © Junior D. Kannah / AFP
Reporters sans frontières (RSF) soutient la demande des organisations congolaises de la presse, parmi lesquelles Journaliste en Danger (JED), de reporter l’application de l’arrêté sur la réglementation des médias en ligne en vue de la modifier.

A l’issue d’une concertation organisée par JED le 21 juin, des organisations de presse en RDC ont exprimé leurs vives préoccupations sur les conséquences de la nouvelle réglementation des médias en ligne. Dans un arrêté publié le 14 juin, le ministère de la Communication et des Médias a annoncé l’ouverture d’un “registre de déclaration” préalable à la création de tout site d’information. Les sites déjà existants ont également été sommés de s’y inscrire dans un délai de 30 jours.


« S’il est appliqué tel quel dans sa lettre et dans son esprit, cet arrêté aura pour effet d’étouffer les médias en ligne et de restreindre davantage les espaces de liberté et d’expression, a déclaré Tshivis Tshivuadi, secrétaire général de JED, alors que nous approchons des échéances politiques majeures avec des élections annoncées. »


RSF se joint aux organisations de presse congolaises pour solliciter un sursis dans l’application de l’arrêté qui leur permette de rédiger des amendements à la nouvelle réglementation.


La République démocratique du Congo conserve sa 154e place sur 180 dans l’édition 2018 du Classement mondial de la liberté de la presse de RSF.