Actualités

27 février 2020 - Mis à jour le 28 février 2020

Pologne : RSF dénonce l’attaque de la justice contre l’enquête d’une journaliste indépendante sur le meurtre du maire de Gdansk

Katarzyna Wlodkowska / DR
Le procureur de Gdansk a ouvert une enquête contre la journaliste d’investigation Katarzyna Wlodkowska, dans l’affaire de l’assassinat du maire de Gdansk, survenu en janvier 2019. Elle risque jusqu’à deux ans de prison. Reporters sans frontières (RSF) dénonce cette escalade dans l’intimidation des médias indépendants par la justice polonaise.

La journaliste Katarzyna Wlodkowska a publié en janvier 2020  dans deux médias indépendants du pays, le quotidien Gazeta Wyborcza et son supplément Duzy Format Magazine, une série d’articles consacrés à l’enquête judiciaire en cours sur l’assassinat en janvier 2019 du maire de Gdansk Pawel Adamowicz. Elle y dévoile de nombreuses lacunes dans l’instruction menée par le parquet de Gdansk. Sur la base d’interviews d’anonymes et de sources proches de l’accusé et des forces de l’ordre, elle affirme notamment que le principal suspect avait soigneusement planifié et prémédité le meurtre, mais que le parquet n’avait pas enquêté en profondeur sur ses motivations.


En février 2020, le procureur de Gdansk a ouvert une enquête criminelle contre Katarzyna Wlodkowska pour violation du secret de l’instruction. Elle risque jusqu’à deux ans de prison.


L’utilisation de la loi pénale pour faire taire les journalistes et les médias indépendants qui dérangent le pouvoir doit cesser déclare Pauline Adès-Mével, rédactrice en chef de RSF. RSF apporte son soutien à Katarzyna Wlodowska ainsi qu’aux autres journalistes concernés par une enquête judiciaire et demande à la justice polonaise de renoncer à ces poursuites.


La Pologne se situe actuellement à la 59e place au classement mondial de la liberté de la presse de RSF, après avoir chuté, année après année, depuis 2015.