Actualités

22 novembre 2016

Pérou: un animateur radio assassiné en pleine émission

Crédits: El Popular
Le journaliste péruvien Hernán Choquepata Ordoñez, animateur pour la radio La Ribereña, a été tué d’une balle dans la tête au beau milieu de son émission, le 20 novembre 2016 dans la ville de Camaná. Reporters sans frontières demande à la justice d’identifier au plus vite les responsables de ce crime odieux.

Dimanche 20 novembre, au moins un individu armé a pénétré dans les locaux de la radio La Ribereña, situés dans la ville de Camaná (région d’Arequipa, dans le sud du pays) et a ouvert le feu sur le journaliste et animateur Hernán Choquepata Ordoñez, alors qu’il animait une émission musicale.

Ordoñez, aussi connu sous le nom de ‘Randy’ se trouvait seul dans le studio au moment des faits. Il a succombé à ses blessures avant même son arrivée à l'hôpital.

Dans son programme ‘Habla el Pueblo’, il donnait la parole aux citoyens mécontents qui se plaignaient du travail des élus de la région. Randy dénonçait aussi ouvertement les dirigeants locaux, et avait, la semaine précédant son exécution, vertement critiqué les maires des municipalités de Camaná et de Mariscal Cáceres pendant son émission.

La piste professionnelle doit être la priorité absolue des enquêteurs en charge de l’affaire, déclare Emmanuel Colombié, responsable du Bureau Amérique Latine de l’organisation. La mort d’Hernán Choquepata Ordoñez ne peut et ne doit pas tomber dans l’oubli et l’impunité. A travers lui, c’est l’ensemble de la presse du pays qui est attaquée”.

Selon ses collègues et collaborateurs de La Ribereña, Randy avait récemment reçu des menaces de mort, et l’avait signalé à la police.

Le Pérou se situe à la 84ème position sur 180 dans le Classement mondial de la liberté de la presse 2016 établi par Reporters sans frontières.