Actualités

28 mars 2008 - Mis à jour le 20 janvier 2016

"Liberté" : le badge pour dénoncer les violations des droits de l'homme en Chine pendant les JO


Reporters sans frontières appelle les athlètes, les journalistes et le public qui assisteront aux Jeux olympiques, à Pékin, à porter des badges sur lesquels est écrit le mot "Liberté" en idéogrammes chinois. L'organisation a créé pour l'occasion une série de cinq badges aux couleurs des anneaux olympiques.

Reporters sans frontières appelle les athlètes, les journalistes et le public qui assisteront aux Jeux olympiques, à Pékin, à porter des badges sur lesquels est écrit le mot "Liberté" en idéogrammes chinois.

L'organisation a créé pour l'occasion une série de cinq badges aux couleurs des anneaux olympiques.

"Nous appelons dès aujourd'hui les sportifs, les journalistes, les membres des délégations officielles et le public qui vont se rendre à Pékin pour les Jeux olympiques à porter ce badge", a déclaré Reporters sans frontières.

"Les athlètes qui participeront aux Jeux pourront ainsi exprimer leur inquiétude quant à la situation des droits de l'homme en Chine. A moins de cinq mois de la cérémonie d'ouverture, la mobilisation doit être la plus massive possible", a ajouté l'organisation.