Actualités

18 août 2012 - Mis à jour le 25 janvier 2016

Les prix RSF


-------- Reporters sans frontières récompense chaque année, à travers deux Prix, la défense et la promotion de la liberté de l'information partout dans le monde. Avec le prix Reporters sans frontières décerné en décembre et le prix du Net-citoyen à l'occasion de la Journée mondiale contre la cyber-censure, l'association met en lumière et rend hommage au travail de blogueurs, médias et journalistes à travers le monde.
--------- entr0<-] -# [Le prix Reporters sans frontières pour la liberté de la presse -# Le prix Reporters sans frontières du Net-citoyen --------- entr1<-] // LE PRIX REPORTERS SANS FRONTIÈRES POUR LA LIBERTÉ DE LA PRESSE [↑ Depuis 1992, le prix Reporters sans frontières pour la liberté de la presse est destiné à encourager, soutenir et faire reconnaître le travail d’un journaliste et d’un média ayant contribué de manière notable à la défense ou à la promotion de la liberté de la presse dans le monde. Il est décerné lors d’une soirée spéciale en présence de nombreux médias. Plus d’une trentaine d’hommes, de femmes, de rédactions ou d’organisations ont reçu ce prix. Ils ont en commun de poursuivre leur engagement en faveur d’une société plus libre. Une dotation de 2 500 euros est allouée à chaque lauréat. Les critères du Prix disposent que les lauréats sont choisis pour la catégorie journaliste, "à raison de leur engagement en faveur de la liberté de l'information et du courage dont ils ont fait preuve pour exercer leur métier" et pour la catégorie médias : "à raison de leur engagement en faveur de la liberté de l'information, de leur indépendance et de leur contribution à l'intérêt général malgré les risques". - Les lauréats du prix Reporters sans frontières depuis 1992 - 2012: Journaliste: Mazen Darwish - Syrie Média: 8Sobh - Afghanistan --------- - 2011: Journaliste: Ali Ferzat - Syrie Média: Weekly Eleven News - Birmanie --------- - 2010: Journaliste: Abdolreza Tajik - Iran Média: Radio Shabelle - Somalie --------- - 2009: Journaliste: Amira Hass - Israël Média: Dosh - Tchétchénie --------- - 2008: Journaliste : Ricardo Gonzales Alfonso - Cuba Média: Radio Free NK - Corée du Nord Cyberdissidents: Zarganar - Birmanie et Nay Phone Latt - Birmanie --------- - 2007: Journaliste : Seyoum Tsehaye - Erythrée Média: Democratic Voice of Burma - Birmanie Défenseur de la liberté de la presse: Kareem Amer - Egypte Prix spécial Chine: Hu Jia, Zeng Jinyan - Chine --------- - 2006: Journaliste: U Win Tin - Birmanie Média: Novaïa Gazeta - Russie Défenseur de la liberté de la presse: Association Journaliste en danger - RDCongo Cyberdissident: Guillermo Fariñas Hernández - Cuba --------- - 2005: Journaliste: Zhao Yan - Chine Média: Tolo Tv - Afghanistan Défenseur de la liberté de la presse: National Union of Somalian Journalists - Somalie Cyberdissident: Massoud Hamid - Syrie --------- - 2004: Journaliste: Hafnaoui Ghoul / Algérie Média: Zeta - Mexique Défenseur de la liberté de la presse: Liu Xiaobo - Chine --------- - 2003: Journaliste: Ali Lmrabet - Maroc Média: The Daily News - Zimbabwe Défenseur de la liberté de la presse: Michèle Montas - Haïti --------- - 2002: Grigory Pasko - Russie --------- - 2001: Reza Alijani - Iran - 2000: Carmen Gurruchaga - Espagne - 1999: San San Nweh - Birmanie - 1997: Raúl Rivero - Cuba - 1996: Isik Yurtçu - Turquie - 1995: Christina Anyanwu - Nigeria - 1994: André Sibomana - Rwanda - 1993: Wang Juntao - Chine - 1992: Zlatko Dizdarevic - Bosnie-Herzégovine --------- --------- entr2<-] // LE PRIX REPORTERS SANS FRONTIÈRES DU NET-CITOYEN [↑ Reporters sans frontières a inauguré pour la première fois en 2008 la Journée mondiale contre la cyber-censure, dans le but de préserver un Internet unique, libre et accessible à tous. Google s’est associé à Reporters sans frontières en 2010 pour décerner le prix annuel du Net-citoyen, qui récompense un internaute, un blogueur ou un cyber-dissident qui s'est illustré par des projets, enquêtes ou initiatives qui ont fait avancer la liberté d’information en ligne et sont susceptibles d’inspirer d’autres net-citoyens à travers le monde. Le lauréat se voit remettre un prix de 2 500 euros. Sélectionnés par le département de la Recherche de Reporters sans frontières, les nominés au prix du Net-citoyen sont soumis au vote d'un jury international composé des présidents de sections de Reporters sans frontières à travers le monde. Pour la première fois en 2013, le Net-citoyen de l'année a été choisi par le grand public, via une plateforme de vote en ligne sur la chaîne YouTube de l'association. - Les lauréats du prix du Net-citoyen - 2013 : Huynh Ngoc Chenh (Vietnam) « Ce Prix représente beaucoup pour moi, c’est une nouvelle source d’inspiration. C’est aussi et surtout une récompense et un espoir pour les blogueurs et les journalistes indépendants au Vietnam, tous ceux dont le droit à la liberté d’expression est entravé. » ----- - 2012 : Les centres des médias des comités locaux de coordination (Syrie) « Le prix du Net-citoyen prouve que nos voix ont été entendues et que nous avons réussi à faire connaître l’histoire de millions de syriens qui se battent sur le terrain pour obtenir ce dont ils ont toujours rêvé : vivre dans la liberté et la dignité. » ----- - 2011 : Le Blog Nawaat.org (Tunisie) « Au-delà de Nawaat, ce Prix est une forme d’hommage à tous nos confrères qui œuvrent, parfois au péril de leurs vies, dans des pays opprimant la liberté d’expression. » ----- - 2010 : Les cyberféministes iraniennes du site Changement pour l’égalité (www.we-change.org) « Ce Prix ne va pas à un seul site Internet, il récompense tous ceux qui se battent pour la liberté d’expression en Iran. Certains sont en prison. Je leur dédis ce Prix. »