Actualités

18 novembre 2015 - Mis à jour le 12 août 2016

Le Prix Reporters sans frontières en partenariat avec TV5Monde a été remis le mardi 17 novembre au cinéma l’Odyssée, à Strasbourg.

Crédit : Claude Truong-Ngoc
Trois lauréats ont été récompensés hier soir :

- Dans la catégorie journaliste-citoyen : Zone9, un collectif de blogueurs éthiopiens créé en 2012, qui dénonce régulièrement le régime liberticide. S'ayant vu confisquer son passeport à l'entrée de l'avion, l'un des blogueurs Zelalem Kibret n'a pas pu se rendre à la cérémonie.

- Dans la catégorie journaliste : la syrienne Zeina Erhaim.


Son oncle Maen Said Essa a fait le déplacement de Hambourg pour recevoir son Prix. Exilée à Londres, elle a fait le choix de rentrer dans son pays natal pour couvrir le conflit et enseigner le journalisme à des citoyens syriens.


- dans la catégorie média : le journal turc Cumhuriyet, régulièrement poursuivi par le régime turc pour son travail. Le journal a été représenté par le directeur de la rédaction Can Dündar, qui fait lui-même l'objet de de poursuites judiciaires.


Lors de la cérémonie, présentée par le journaliste Bernard de la Villardière, un hommage a également été rendu aux deux proches de l'équipe de Reporters sans frontières qui ont trouvé la mort dans les attentats de Paris, le 13 novembre dernier.


Nawel Rafik-Elmrini, adjointe au maire de Strasbourg en charge des relations européennes et internationales a souhaité également mettre à l'honneur le blogueur saoudien Raif Badawi, citoyen d'honneur de la ville de Strasbourg.


Le Prix Reporters sans frontières-TV5 Monde contribue chaque année, depuis 1992, aux avancées de la liberté de l’information en récompensant des journalistes et médias s’étant illustrés dans la défense ou la promotion de la liberté de l’information. Outre sa dimension honorifique, les prix remis aux lauréats sont accompagnés d’une dotation d’une valeur de 2500 euros.


L’année 2015 marque la 24e édition du Prix Reporters sans frontières pour la liberté de la presse. Trois prix sont décernés : au journaliste, au média et au journaliste-citoyen de l’année. Ces Prix font connaître au grand public de véritables “héros de l’information” comme le dissident chinois Liu Xiaobo, Prix RSF 2004, qui a depuis reçu le Prix Nobel de la paix, ou le blogueur saoudien Raif Badawi, Prix RSF 2014, qui vient d’être désigné comme lauréat du Prix Sakharov du Parlement européen.


Reporters sans frontières et TV5Monde tiennent également à rendre hommage à tous les autres nominés de l’édition 2015 :


● Dans la catégorie “journaliste” : Mahmoud Abou Zeid, alias Shawkan, (Egypte), Ali Anouzla (Maroc), Pravit Rojanaphruk (Thaïlande), Esdras Ndikumana (Burundi), Ahmed Abba (Cameroun), Raouf Mirkadyrov (Azerbaïdjan), Lázaro Yuri Valle Roca (Cuba), Julio Ernesto Alvarado (Honduras), Markus Beckedahl et André Meister (Allemagne), Federica Angeli (Italie), Mohammad Sedegh Kabodvand (Iran), Farida Nekzad (Afghanistan)


● Dans la catégorie “média” : Inkyfada.com (Tunisie), Meydan TV et Azerbaijan Saati (Azerbaïdjan), Iwacu (Burundi), Droit Libre TV (Burkina Faso), Hablemos Press (Cuba), Radio Globo y Globo TV (Honduras), Correo del Caroní (Venezuela), BIVOL (Bulgarie), Mukto-mona (Bangladesh), Geo News TV (Pakistan), Anh Ba Sam (Vietnam), Asia Plus (Tadjikistan)


● Dans la catégorie “net-citoyen” : Abduljalil Al-Singace (Bahrein), Oussama Al Najjar (UAE), Atena Farghadani (Iran), Roy Ngerng (Singapour), Charlie Smith (Chine), Huynh Thuc Vy (Vietnam), Ángel Santiesteban Prats (Cuba).