Actualités

17 mai 2018

Jean-Claude Juncker soutient la création d’un représentant spécial de l’ONU pour la sécurité des journalistes

Le 16 mai 2018, lors d’une conférence commune avec le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a apporté son soutien public à la demande de nomination d’un représentant spécial pour la sécurité des journalistes.

Nous avons proposé à notre ami de nommer un représentant spécial pour la sécurité des journalistes parce que c’est un sujet qui nous inquiète de plus en plus, et en Europe et au-delà de l’Europe”, a-t-il déclaré.


Cette déclaration survient deux jours après un entretien entre Jean-Claude Juncker et une délégation de Reporters sans frontières (RSF), composée de Christophe Deloire, secrétaire général et de Julie Majerczak, directrice du bureau de Bruxelles.


La campagne #ProtectJournalists pour la nomination d’un représentant spécial, initiée par RSF, est portée par plus de 130 médias, organisations et syndicats dans le monde.


Alors même que l’Europe est le continent où la liberté de la presse est la mieux assurée, le soutien de la Commission européenne apporte un poids important à une campagne déjà soutenue par des dizaines d’Etats-membres de l’ONU, déclare Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. Comme on le constate malheureusement depuis des mois, l’insécurité des journalistes est grandissante en Europe, jusqu’à l’assassinat de deux d’entre eux à Malte et en Slovaquie.”


Dans un courrier adressé à Reporters sans frontières le 7 décembre dernier, le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans avait apporté son soutien à la campagne #ProtectJournalists, en réponse à l’appel lancé par RSF aux Etats européens et aux institutions communautaires à s’engager en faveur de la sécurité des journalistes, après l’assassinat de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia.