Actualités

5 février 2019 - Mis à jour le 6 février 2019

Deux journalistes tués dans une attaque contre une radio dans le nord-est de l’Afghanistan

Reporters sans frontières (RSF) condamne l’attaque contre la radio Hamseda dans la ville de Tâloqân dans la province de Takhar (nord-est du pays), dans laquelle deux journalistes ont été tués sur le coup.

Le 5 février 2019, vers 17 heures heure locale, deux hommes armés inconnus se sont introduits dans les locaux de la radio Hamseda. Après avoir demandé qui était le responsable, ils ont ouvert le  feux sur les deux collaborateurs de radio qui étaient alors présents : Shafiq Arya, 28 ans, qui était responsable de l’information ce jour là et Rahimullah Rahmani, 26 ans, qui animait une émission. Le commandant de la police de la province, Rashid Bashir, a confirmé la mort des deux journalistes et annoncé qu'une enquête était en cours.


RSF présente ses condoléances à la famille et aux collègues de Shafiq Arya et Rahimullah Rahmani, déclare Réza Moini, responsable du bureau Iran-Afghanistan de Reporters sans frontières. Nous demandons à la police afghane de mener une enquête rigoureuse pour identifier au plus vite les responsables et les commanditaires de ces attaques.”


Onze collaborateurs, dont sept femmes, travaillent à la radio Hamseda, qui émet depuis 2007 de six heures du matin jusqu'à minuit. La propriétaire de la radio, Simin Hosseini, qui est membre du conseil municipal de la ville a déclaré n’avoir reçu aucune menace.


L’Afghanistan se situe à la 118e place sur 180 pays dans le Classement mondial de la liberté de la presse 2018 établi par Reporters sans frontières.