Actualités

16 juillet 2019

Assassinat de Daphne Caruana Galizia : les trois suspects vont être jugés à Malte

Arrivée des trois suspects au tribunal à Malte le 6 décembre 2017
Les autorités maltaises ont annoncé mardi 16 juillet que les trois suspects accusés d’avoir assassiné la journaliste Daphne Caruana Galizia seraient jugés. RSF prend note et rappelle la nécessité de justice pour tous ceux qui ont voulu faire taire la journaliste.

21 mois jour pour jour après le meurtre de Daphne Caruana Galizia, journaliste spécialisée dans la lutte anti-corruption tuée le 16 octobre 2017 par une bombe placée sous sa voiture à Malte, le gouvernement maltais vient d’annoncer que les trois suspects accusés d’avoir piégé son véhicule seront bien jugés. 

 

Les trois hommes, Vincent Muscat, Alfred et Georges Degiorgio avaient été arrêtés quelques semaines après le meurtre, le 4 décembre 2017 et ont passé les 19 derniers mois derrière les barreaux. 

 

L’annonce d’un procès, dont la date n’est pas encore connue, intervient in extremis : le 4 août prochain, à l’expiration du délai légal de 20 mois de détention, les trois suspects auraient été libérables sous caution -faute de procès.

 

RSF prend note de l’annonce de la tenue d’un procès mais rappelle que toutes les personnes impliquées de près ou de loin dans la préparation et dans l’exécution de cet odieux assassinat doivent être identifiées et poursuivies , déclare Pauline Adès-Mével, responsable de la zone Union européenne-Balkans de RSF. 21 mois après les faits, les commanditaires de ce meurtre eux courent toujours et cette annonce ne saurait faire oublier les obstacles rencontrés par les défenseurs de la liberté de la presse pour obtenir la vérité dans cette affaire. La nécessité d'une enquête publique indépendante est plus urgente que jamais.”

 

RSF veillera à ce que les autorités tiennent leurs engagements, le ministre maltais des Affaires étrangères ayant annoncé le 11 juillet à Londres que l’enquête serait ouverte d’ici trois mois. 

 

Après un recul de 32 places en deux ans dans le Classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF), Malte occupe aujourd’hui le 77e rang sur 180 pays. L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a adopté le 26 juin 2019 une résolution qui condamne l’impunité qui entoure l’assassinat de la journaliste Daphne Caruana Galizia et plus généralement les manquements vis à vis de l’Etat de droit à Malte.