Actualités

24 octobre 2012 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Acquittement logique de deux journalistes


Reporters sans frontières prend acte de l'abandon par la justice gambienne, le 23 octobre 2012, des charges de "conspiration" et d'"incitation à la violence" retenues contre les journalistes Baboucarr Ceesay et Abubaccar Saidykhan. Les deux journalistes avaient été arrêtés et détenus pendant près de quatre jours, en septembre dernier, pour avoir appelé à manifester pacifiquement contre les exécutions de prisonniers condamnés à mort.

"Cet acquittement est logique et rassurant puisque les charges retenues contre ces deux journalistes étaient absurdes. Nous attendons que les poursuites contre Babouccar Ceesay, dans une autre affaire, pour 'publication séditieuse' soient également abandonnées", a déclaré l'organisation.

Reporters sans frontières demande enfin que la suspension des journaux The Standard et Daily News soit levée au plus vite.

Plus d'informations sur ces deux journalistes et sur la liberté de la presse en Gambie.

Photo : Baboucarr Ceesay et Abubaccar Saidykhan