Sergueï Satsouk

Bélarus

Le spécialiste qui a osé critiquer le président

Célèbre pour ses enquêtes sur le système de santé du pays, Sergueï Satsouk risque jusqu’à dix ans de prison après avoir écrit, dans son média en ligne Ejednevnik, un éditorial mettant en doute les statistiques officielles de l’épidémie de coronavirus. Le journaliste d’investigation critiquait également l’ordre donné par le président Loukachenko de “s’occuper” des médias couvrant l’épidémie, accusés de “semer la panique”. La crise sanitaire au Bélarus a exacerbé la répression des journalistes de médias indépendants et des blogueurs, qui étaient déjà une cible privilégiée du pouvoir.