Héros de l'information

Rodney Sieh

Rodney D. Sieh revient de loin. Du Liberia à l’époque de l’épouvantable guerre civile débutée en 1989, quand, reporter pour le Monrovia Daily News, il allait sur les lignes de front écrire sur les massacres. De Gambie où, réfugié en 1992, il a enquêté pour le Daily Observer de son oncle Kenneth Best sur les meurtres et disparitions faisant suite au coup d’Etat de Yahyay Jammeh. De Londres, où il s’est réfugié en 1994 pour fuir la police du dictateur, toujours Président du pays en 2014. Des Etats-Unis enfin, où il a accumulé les diplômes de journalisme et collaboré à de nombreux journaux. De retour au Liberia, il a lancé en 2005 le site puis le journal le plus rigoureux et le plus populaire du pays, FrontPage Africa. On s’en doute, ses enquêtes sur la corruption des élites et les injustices de la société lui valent beaucoup d’ennuis, dont la prison et l’interdiction de paraître pendant 3 mois en 2013. Mais Rodney en a vu d’autres…