Héros de l'information

Anabel Hernández

Son père a été kidnappé et assassiné en décembre 2000, mais Anabel Hernández, qui travaille aujourd’hui pour le magazine Proceso et le journal en ligne Reporte Indigo, a déclenché l’année suivante le « Toallagate », vaste enquête sur des malversations au plus haut niveau de l’Etat, qui lui a valu le Prix national du journalisme mexicain en 2002. Elle a ensuite consacré cinq années à enquêter sur Los señores del narco, récit implacable de la collusion entre cartels de la drogue et puissances politiques, économiques et militaires. Ce best-seller s’est vendu à 100 000 exemplaires en 2010 et lui vaut depuis lors une protection policière permanente mais très approximative : sa famille et sa maison ont été attaquées par deux fois et plusieurs de ses sources ont été menacées, emprisonnées ou tuées.