Guerre Israël-Hamas : la liste de journalistes tués dans l’exercice de leurs fonctions en Palestine, en Israël et au Liban s’allonge

Depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, plusieurs journalistes ont été tués dans le cadre de leurs fonctions, selon les informations recueillies au fur et à mesure par Reporters sans frontières (RSF). Des drames survenus en majorité dans la bande de Gaza, et aussi au Liban, et en Israël. RSF revient sur les circonstances de la disparition de ces journalistes.

 

Gaza :

Yasser Mamdouh, Agence de presse Kanaan, correspondant - 11 février 2024

Le journaliste Yasser Mamdouh était en reportage pour couvrir la présence des blindés israéliens à proximité de l’hôpital Al-Nasser à Khan Younès, au sud de la bande de Gaza. Il a été abattu par un tir de sniper israélien, au moment où il tentait de récupérer la dépouille d’un jeune homme qui gisait devant l’entrée du complexe médical.

Yazan Emad Al-Zwaidi, Al-Ghad TV, 27 ans, caméraman - 14 janvier 2024

Alors qu’il était en reportage, le journaliste palestinien de la chaîne satellitaire d’information égyptienne Al-Ghad TV Yazan al-Zwaidi  a été tué par une frappe israélienne qui s’est abattue sur  le groupe de civils avec qui il était, au nord de la bande de Gaza.

Ahmad Badir,  Hadf News, 30 ans,  journaliste - 10 janvier 2024

Ahmad Badir, journaliste du site d’information Hadf News, effectuait un reportage à l'entrée de l'hôpital Shuhada al-Aqsa à Deir al-Balah, au centre de Gaza, lorsqu'une frappe israélienne l'a tué. Il a  refusé de quitter son quartier au centre de Gaza afin de pouvoir documenter la guerre. Avant le 7 octobre, il couvrait régulièrement la situation des réfugiés palestiniens à Gaza et en Cisjordanie.

Hamza al-Dahdouh, Al Jazeera, 29 ans, et Moustafa Thuraya vidéaste indépendant collaborateur de l'Agence France-Presse (AFP) - 7 janvier 2024

Les journalistes circulaient en voiture à Rafah, de retour de reportage à Khan Younès. Ils ont été tués par une frappe israélienne qui aurait ciblé, selon les informations recueillies par RSF, leur véhicule. Leur collègue journaliste Hazem Rajab à quant à lui été blessé.  Hamza Waël Dahdouh est le fils du journaliste, chef de bureau d'Al Jazeera à Gaza, Waël Dahdouh, blessé par une frappe israélienne mi-décembre.

Rami Bdeir, 34 ans, reporter à New Press, - 15 décembre 2023

Le reporter du média d’information palestinien New Press, Rami Bdeir, a été tué dans un bombardement israélien à Khan Younès, alors qu’il allait au secours d’autres journalistes touchés par une frappe aérienne sur une école située dans la même zone. Le reporter était sur place pour couvrir les frappes à Khan Younès.

Samer Abu Daqqa, Al Jazeera, 45 ans - 15 décembre 2023

Le cameraman pour la chaîne d’informations internationales Al Jazeera, Samer Abu Daqqa, 45 ans, est décédé des suites de ses blessures causées par une frappe israélienne alors qu’il était en reportage dans une école de Khan Younès (sud Gaza), avec son confrère, le chef du bureau d’Al Jazeera à Gaza, Waël Dahdouh, qui lui a été blessé. 

Montaser Al-Sawaf, cameraman Anadolu Agency, - 1er décembre 2023

Le caméraman palestinien pour l’agence de presse turque Anadolu Agency, Montaser Al-Sawaf, a été tué à la suite d’une frappe aérienne israélienne peu de temps après le cessez-le-feu, alors qu’il se trouvait devant chez lui en compagnie de son frère et d’autres membres de sa famille. Grièvement blessé, il avait dû attendre une ambulance pendant plus d’une demi-heure, avant d’être transporté à l’hôpital, où il est mort après avoir perdu trop de sang. Quelques jours plus tôt, le journaliste avait déjà été blessé lors d’une frappe aérienne sur son domicile ayant coûté la vie à sa famille.

Asem Al-Barsh, radio Al Najah, 34 ans -  21 novembre 2023 

Journaliste pour la station de radio palestinienne Al Najah Asem Al-Barsh, il a été tué sur le chemin du retour à son domicile, le 21 novembre 2023, par un tireur d'élite de l'armée israélienne dans la région d'Al-Saftawi, au nord de la bande de Gaza. En plus d'avoir travaillé pour diverses stations de radio locales et d'avoir contribué au développement du "Hawiya Podcast", un podcast qui vise à encourager le dialogue et le pluralisme des opinions, le journaliste s’est également porté volontaire pour enseigner à de jeunes étudiants le journalisme radio et la production de podcasts. Son studio à domicile a été détruit par un bombardement israélien peu après le 7 octobre. 

Ayat Khadoura, blogueuse indépendante - 20 novembre 2023
La blogueuse vidéo indépendante Ayat Khadoura a toujours couvert le quotidien de la vie à Gaza. Depuis le 7 octobre, elle publie régulièrement des articles sur la situation dans le territoire fermé.  Elle a continué à faire son travail jusqu'au bout, malgré le danger imminent. Dans la vidéo qu'elle a publiée juste avant d'être tuée par une frappe israélienne, elle lance cet appel en pleurant : "quand cette guerre finira-t-elle ? Qui racontera au monde ce que nous avons vécu et ce que nous avons vu ?"

Bilal Jadallah, Press House-Palestine, 45 ans - 19 novembre 2023

Alors qu'il tentait, dans la matinée du 19 novembre, de quitter la ville de Gaza depuis le quartier de Zeitoun, le journaliste Bilal Jadallah a été tué par une frappe israélienne qui a directement touché sa voiture. Il était une figure de proue de la presse palestinienne et occupait les fonctions de président du conseil d'administration de Press House-Palestine, une organisation qui soutient les médias indépendants à Gaza. 

Hassouna Salim, Quds News, 28 ans, et Sari Mansour, indépendant, 32 ans - 18 novembre 2023

Le directeur de l'agence de presse palestinienne en ligne Quds News Hassouna Salim et le photojournaliste indépendant Sari Mansour, qui couvraient la guerre pour le même média, ont été tués, lors d'un assaut israélien sur le camp de réfugiés de Bureij où ils vivaient, au centre de la bande de Gaza. Selon les informations de RSF, Hassouna Salim avait reçu une menace de mort la veille pour des motifs liés à son travail journalistique.

Roshdi Sarraj, Ain Media, 31 ans - 22 octobre 2023

Co-fondateur de la société de production palestinienne Ain Media, Roshdi Sarraj était fixeur depuis plus de deux ans pour le média français Radio France. Alors qu’il rentrait de reportage, vêtu de son gilet de presse, il a été tué par un bombardement israélien sur sa maison de Tal al-Hawa, un quartier situé au sud-ouest de la ville de Gaza. Sa femme et sa fille ont  été blessées. Âgé de 31 ans, il était également fixeur pour le quotidien français Ouest-France

Mohammed Fayez Abou Matar, photojournaliste indépendant, 28 ans - 11 octobre 2023 

Quatre jours après le début de la guerre entre Israël et le Hamas, Mohammed Fayez Abou Matar a été tué dans un bombardement israélien à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Le photojournaliste indépendant était alors en train de couvrir, pour plusieurs agences de presse internationales, l’attaque militaire israélienne dans la zone sud, non-loin du poste-frontière avec l’Égypte.

Hisham al-Nawajha, 27 ans, et Saïd al-Tawil, 36 ans, Al Khamissa, et Mohammed Soboh, Khabar - 10 octobre 2023

Les trois journalistes ont perdu la vie lors d’une frappe israélienne qui a touché la tour Babel, dans la ville de Gaza. Le photojournaliste Hisham al-Nawajha et son rédacteur en chef Saïd al-Tawil avaient évacué le bureau du site d’information palestinien Al-Khamisa situé dans la tour Hajji à la suite de menaces de bombardement par l'armée israélienne. Ils ont été touchés par la frappe sur la tour voisine (Babel), près de laquelle ils s’étaient réfugiés pour couvrir le conflit. Saïd al-Tawil a été tué sur le coup et Hisham al-Nawajha, victime de sérieuses blessures, est décédé après avoir été transporté aux urgences de l’hôpital Al-Shifa. Le photojournaliste de l’agence de presse palestinienne Khabar Mohammed Soboh, qui couvrait égalementi l’attaque  israélienne prévue sur la tour Hajji depuis la tour Babel, a été tué sur le coup. Les funérailles des trois reporters se sont déroulées quelques heures plus tard dans un hôpital de Gaza-Ville. En hommage à leur travail, les casques de protections portés par les journalistes ont été placés sur leur corps couverts d’un drap blanc.

Mohammad al-Salihi, ​​Al-Sulta al-Rabia, 29 ans - 7 octobre 2023

Au premier jour de la guerre entre Israël et le Hamas, Mohammad al-Salihi a été touché par une frappe israélienne. Identifiable en tant que journaliste – il portait un casque et un gilet siglés “presse” –, il couvrait le début de la guerre pour l’agence de presse palestinienne Al-Sulta al-Rabia, dans le quartier de Bureij, à la frontière est de la bande de Gaza. Son décès fut confirmé quelques heures plus tard par le ministère de la Santé palestinien.

Ibrahim Lafi, Ain Media, 21 ans - 7 octobre 2023

Le matin du 7 octobre, ce photojournaliste de la société de production Ain Media était l’un des premiers reporters à se rendre sur le terrain, à Gaza, pour faire la lumière sur les évènements. Ibrahim Lafi a été tué par une frappe israélienne, alors qu’il portait son gilet “presse” et tenait un appareil photo à la main. Étudiant en dernière année de journalisme, il collaborait déjà, en tant que fixeur, avec des médias étrangers, à l’instar de l’hebdomadaire français Politis.

Mohammad Jarghoun, Smart Media, 23 ans - 7 octobre 2023

Alors qu’il couvrait les combats proches du poste-frontière de Rafah, au sud de la bande de Gaza, le reporter de 23 ans, travaillant pour la société de production Smart Media a été abattu par une frappe israélienne.

 

Liban :

Farah Omar et Rabih al-Maamari, Al Mayadeen - 21 novembre 2023

Farah Omar, correspondante du média conservateur pro-Hezbollah Al Mayadeen ainsi que son collègue photojournaliste Rabih al-Maamari ont été tués par un bombardement israélien sur la ville de Tayr Harfa, dans le sud du Liban, selon l’agence de presse nationale l’ANI. Les deux reporters sont morts alors qu’ils couvraient les violences le long de la frontière entre le Liban et Israël. 

Issam Abdallah, Reuters, 37 ans - 13 octobre 2023

Il est le premier journaliste à avoir été tué au-delà des frontières d’Israël et de la Palestine. Selon une enquête menée par RSF, l’endroit où se trouvait Issam Abdallah, photojournaliste de l’agence de presse Reuters, et ces six autres confrères de Reuters, de l’Agence France-Presse (AFP), et d’Al Jazeera, a été ciblé par deux frappes consécutives en provenance de l’est de la position des journalistes, dans la direction de la frontière avec Israël. Les reporters, qui étaient à découvert depuis plus d’une heure, portaient tous des gilets et des casques siglés “press”. 

 

Israël : 

Roee Idan, Ynet, 43 ans - 7 octobre 2023

Dans un premier temps porté disparu, Roee Idan est finalement déclaré mort, après la découverte et l’identification de son corps le 20 octobre. Photographe pour le média d’information israélien Ynet, le journaliste de 43 ans documentait les exactions du Hamas après le raid meurtrier sur le kibboutz de Kfar Aza, au sud-ouest du pays.

 

Image
156/ 180
Score : 37,86
Image
119/ 180
Score : 50,46
Image
97/ 180
Score : 57,57
Publié le