Actualités

26 novembre 2018 - Mis à jour le 27 novembre 2018

Veracruz- le journaliste Rodrigo Acuña Morales gravement blessé après une tentative d’assassinat

Le journaliste Rodrigo Acuña Morales a été blessé par balles dans l’État du Veracruz. RSF appelle les autorités mexicaines à identifier au plus vite les responsables de cette tentative d’assassinat et à renforcer la protection des journalistes dans l’une des régions les plus dangereuses du pays pour la profession.


Ce vendredi 23 novembre 2018, alors qu’il rentrait à son domicile en compagnie de son fils d’un an, le journaliste Rodrigo Acuña Morales (40 ans) a été attaqué par deux hommes armés qui ont ouvert le feu et l’on gravement touché aux poumons. Transféré à l'hôpital de Tuxpan dans un état très critique, il a été opéré en urgence et son état de santé s’est depuis stabilisé.


Rodrigo Acuña Morales est collaborateur du journal Voz de Tenayuca, pour lequel il couvre les informations policières et judiciaires (nota roja) et directeur du journal en ligne El Diario de Tepetzintla.


Les autorités du Veracruz n’ont toujours pas fait de déclaration officielle sur cette attaque. La Commission en charge de la protection des journalistes du Veracruz (Comisión Estatal para la Atención y Protección de los Periodistas-CEAPP), a de son côté annoncé l’ouverture d'une enquête et s’est rapprochée de la famille du journaliste pour fournir les premières mesures de soutien et de sécurité.


“RSF demande une enquête impartiale et rapide sur cette tentative d’assassinat, et demande aux autorités du Veracruz de garantir la sécurité du journaliste et de ses proches, déclare Emmanuel Colombié, directeur du bureau Amérique latine de l’organisation. Depuis l’an 2000, pas moins de 23 journalistes ont été assassinés dans l’Etat du Veracruz. Force est de constater que le gouvernement, fédéral comme local, n’a pas pris la mesure de la gravité de la situation. Il est urgent de renforcer la protection des journalistes de la région et d'identifier et de sanctionner les responsables de ces innombrables attaques”.


Dans son rapport “Veracruz, les journalistes face à l’état de peur”, dévoilé le 2 février 2017 RSF revenait en détail sur la situation critique pour l’exercice du journalisme dans le Veracruz. Le 21 mars 2018, le journaliste Leobardo Vázquez Atzin était tué devant son domicile à Gutiérrez Zamora (nord du Veracruz).


Le 22 novembre à Cozumel, dans l’Etat du Quintana Roo, la journaliste Ana Ledesma échappait elle aussi miraculeusement à une tentative d'assassinat.


Le Mexique est classé au 147ème rang sur 180 pays dans le Classement mondial de la liberté de la presse publié par RSF.