Actualités

23 juillet 2006 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Une jeune photographe libanaise tuée dans un bombardement israélien


Reporters sans frontières est choquée par la mort de la photographe libanaise Layal Nagib, tuée par des tirs israéliens à Cana (Sud). La veille, un technicien de la chaîne LBC avait été tué dans des bombardements israéliens à l'est de Beyrouth. "Il est inacceptable que l'armée israélienne prenne aussi peu de précautions pour éviter de tuer ou de blesser des civils, dont les professionnels des médias font partie. Reporters sans frontières demande au gouvernement israélien de mener une enquête sur l'origine des tirs qui ont tué Layal Nagib. Nous ne nous contenterons pas des explications d'usage de Tsahal qui affirmerait qu'il s'agit d'une cible militaire liée au Hezbollah", a affirmé Reporters sans frontières. Le 23 juillet 2006, Layal Nagib, photographe de presse âgée de 23 ans, a été tuée par l'explosion d'un missile près de son véhicule sur la route entre Cana et Siddiqine, près de Tyr (Sud). Son chauffeur et des médecins ont confirmé à l'Agence France-Presse que la photographe était décédée lors de l'attaque. Photographe du magazine arabophone Al Jarass (La cloche), elle couvrait les attaques israéliennes dans le Sud. Elle travaillait avec plusieurs agences de presse internationales.