Actualités

18 août 2014 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Un journaliste porté disparu depuis 10 jours aux Maldives


Reporters sans frontière exprime son inquiétude s’agissant de la disparition du journaliste Ahmed Rilwan dont les proches demeurent sans nouvelles depuis dix jours. Alors que des témoignages laissent craindre un enlèvement, l’organisation appelle les autorités des Maldives à mettre en oeuvre toutes les mesures nécessaires pour le retrouver.

Reporters sans frontières exprime sa vive inquiétude après la disparition du journaliste Ahmed Rilwan Abdulla, dont les proches sont sans nouvelles depuis le 8 août 2014. Collaborateur depuis décembre 2013 du journal en ligne indépendant Minivan News, il écrit principalement sur des sujets relatifs à la religion, la politique et l’environnement. Le 4 août, ce reporter de 28 ans avait rédigé un article relatant les menaces de mort dont ont fait l’objet une quinzaine de journalistes travaillant sur le crime organisé. D’après Minivan News, de nombreux indices laissent penser que le journaliste, ancien membre de la Commission aux droits de l’homme des Maldives, aurait été victime d’un enlèvement.

La disparition d’Ahmed Rilwan depuis une dizaine de jours nous inquiète au plus haut point, déclare Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières. Reporters sans frontières appelle les autorités à intensifier tous leurs efforts afin de le retrouver au plus vite. L’inquiétude concernant la disparition d’Ahmed Rilwan est d’autant plus fondée qu’aux Maldives, gangs et extrémistes religieux sont très souvent responsables de menaces à l’encontre des journalistes. En juin 2012, le journaliste freelance Ismail Hilath Rasheed, connu pour ses positions en faveur de plus de tolérance religieuse, avait été victime d’une tentative de meurtre”.

Le journaliste a été vu pour la dernière fois le 8 août vers 00h45, à la gare maritime de Hulhumalé (Malé). Sur un enregistrement de caméras de surveillance, on le voit acheter un billet, puis se diriger vers une salle d’attente. Des témoins affirment, selon Minivan News, que des individus l’ont fait monter de force dans une voiture.

Un site Internet a été lancé pour faciliter les recherches ainsi qu’un numéro spécial. Quiconque ayant des informations concernant la disparition du journaliste est invité à contacter la police au 00960 332 2111, ou le Département des crimes graves et organisés (Serious and organised crime Department) au 00960 911 1099.

Les Maldives figurent à la 108e place sur 180 pays dans le Classement mondial de la liberté de la presse 2014 établi par Reporters sans frontières.

Photo: Minivan News