Actualités

30 août 2019

Un journaliste blessé par balles en Turquie

Crédit : facebook
Le journaliste Levent Uysal a été blessé par balles dans le Nord-Ouest de la Turquie. Reporters sans frontières (RSF) appelle à une enquête complète et impartiale, qui envisage l’hypothèse de représailles liées à ses activités professionnelles.

Le journaliste Levent Uysal a essuyé des tirs dans la nuit du 28 au 29 août à Balıkesir, dans le nord-ouest de la Turquie. Le propriétaire du quotidien Yenigün, récemment fermé, a été visé par deux motocyclistes qui l’attendaient devant chez lui vers une heure du matin. Blessé à la jambe, il a été hospitalisé.


“Nous sommes extrêmement préoccupés par cette nouvelle attaque qui s’inscrit dans une série d’agressions de journalistes locaux en Turquie, déclare Erol Önderoğlu, représentant de RSF dans le pays. Nous appelons les forces de l’ordre à mener une enquête complète et efficace qui envisage toutes les hypothèses, y compris celle de représailles liées aux activités journalistiques de Levent Uysal.”


Les attaques physiques contre les journalistes se sont multipliées en Turquie depuis les élections locales du 31 mars 2019. Sur fond de campagne électorale tendue, une dizaine de journalistes locaux ont été violemment pris à partie entre mars et juin.



La Turquie occupe la 157e place sur 180 pays au Classement mondial 2019 de la liberté de la presse établi par RSF. Sur fond de démantèlement de l’état de droit, la situation des médias est devenue particulièrement critique depuis la tentative de putsch de juillet 2016.