Actualités

23 janvier 2002 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Un journaliste abattu dans l'Etat de Tamaulipas


Dans une lettre adressée à Santiago Creel Miranda, ministre de l'Intérieur (Secretario de Gobernación), Reporters sans frontières (RSF) s'est indignée de l'assassinat de Félix Alonso Fernández García, directeur de l'hebdomadaire Nueva Opción, le 18 janvier 2002, dans la ville de Miguel Alemán (Etat de Tamaulipas, Nord-Est). "Cet assassinat témoigne de la difficile situation des journalistes dans le nord du pays, aux prises avec les trafiquants de drogue", a dénoncé Robert Ménard, secrétaire général de RSF. L'organisation a demandé au ministre de tout mettre en œuvre pour que les coupables soient identifiés et jugés. Selon les informations recueillies par RSF, Félix Alonso Fernández García, directeur de l'hebdomadaire Nueva Opción, diffusé dans l'Etat de Tamaulipas (Nord-Est), a été tué par balles, le 18 janvier 2002, dans la ville de Miguel Alemán (Etat de Tamaulipas). Le journaliste avait récemment dénoncé, dans Nueva Opción, les relations supposées entre l'ancien maire de Miguel Alemán, Raúl Rodríguez Barrera, et des narcotrafiquants. En 2001, le journaliste avait témoigné, auprès de la police, sur ces relations. Quelques jours avant son assassinat, le journaliste avait accusé l'ancien maire de vouloir l'exécuter. Félix Alonso Fernández García était protégé par deux gardes du corps, présents le jour du meurtre. Il avait travaillé dans un quotidien possédé par Raúl Rodríguez Barrera, avant de rejoindre l'hebdomadaire Nueva Opción.