Actualités

5 avril 2016 - Mis à jour le 21 mai 2016

Tunisie : RSF soutient Inkyfada après l’attaque de son site internet

Reporters dans frontières (RSF) condamne fermement la cyber-attaque du média indépendant tunisien Inkyfada, après ses révélations, ce mardi 5 avril, d’éléments issus de l’enquête “Panama papers”.

Nous dénonçons vigoureusement cette cyber-attaque qui démontre combien le journalisme d’investigation fait encore peur en Tunisie, déclare Yasmine Kacha, responsable du bureau Afrique du Nord de RSF. Le pays a pourtant plus que jamais besoin de ces publications courageuses qui renforcent le droit et la liberté d’information et donnent l’exemple dans la région”.

Monia Ben Hamadi, directrice éditoriale d’Inkyfada a précisé à RSF que "l'attaque a été menée à partir de plusieurs lieux, et que le site a pour le moment identifié les postes, mais pas les personnes à l'origine du piratage”.

Inkyfada est le partenaire tunisien du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) qui a coordonné le gigantesque travail d’investigation international autour de Panama papers: 11,5 millions de fichiers épluchés par plus de 370 journalistes ont mis à jour lundi 4 avril un vaste système d'évasion fiscale.

La Tunisie figure actuellement à la 126ème place, sur 180, au Classement mondial de RSF pour la liberté de la presse.