Actualités

31 juillet 2013 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Trois collaborateurs syriens de la chaîne Orient enlevés au nord d’Alep


Reporters sans frontières condamne fermement l’enlèvement de trois membres d’une équipe de la chaîne Orient, le journaliste Obeida Batal, l’ingénieur du son, Hosam Nizam Al-Dine, et le technicien, Aboud Al-Atik, le 25 juillet 2013, à Tel Rifaat (40 km au nord d’Alep). L’organisation demande leur libération immédiate et inconditionnelle. Les trois acteurs de l’information syriens ont été enlevés lors de l’attaque des bureaux de la chaîne Orient par un groupe d’hommes armés. Ces derniers ont pillé les locaux, s’emparant notamment des ordinateurs, du matériel vidéo, et du véhicule de diffusion du média. On ignore encore l’identité précise des ravisseurs. Les familles du journaliste et de ses deux collaborateurs, contactées par nos collègues d’Orient, n’ont reçu aucune nouvelle d’eux depuis le 25 juillet, et sont particulièrement inquiètes. L’équipe d’Orient exprime également sa plus vive préoccupation dans une déclaration publiée sur son site Internet. Ce triple enlèvement est intervenu au lendemain de celui du photo-journaliste polonais Marcin Suder, kidnappé à Saraqeb dans la province d’Idlib, et dont nous sommes toujours sans nouvelles. Reporters sans frontières s’alarme de cette nouvelle série de kidnappings et appelle les différentes parties au conflit à respecter les acteurs de l’information locaux et étrangers qui couvrent les combats en Syrie.