Actualités

22 novembre 2021

Somalie : un journaliste assassiné, un autre grièvement blessé

Le directeur de Radio Mogadiscio, Abdiaziz Mohamud Guled, assassiné samedi 20 novembre dans une attaque suicide ciblée revendiquée par al-Shabaab. Crédit : NUSOJ
Reporters sans frontières (RSF) condamne fermement l’attaque suicide ciblée revendiquée par al-Shabaab contre un véhicule qui transportait deux journalistes de renom samedi. L’un d’entre eux est mort sur le coup.

Tout est allé très vite. Samedi 20 novembre, le directeur de Radio Mogadiscio, Abdiaziz Mohamud Guled, circulait à bord d’une voiture dans Mogadiscio, la capitale de la Somalie, en compagnie du directeur de la télévision nationale (SNTV),  Sharmarke Mohamed Warsame, lorsqu’un assaillant s’est agrippé à la vitre de leur véhicule et a déclenché sa veste explosive selon le porte-parole de la police somalienne. Le premier journaliste est mort sur le coup. Le second est grièvement blessé et toujours dans un état critique selon les informations obtenues par RSF et son partenaire l’Union nationale des journalistes somaliens (Nusoj). L’attaque a été revendiquée par al-Shabaab, un groupe terroriste proche de la mouvance Al-Qaïda qui sévit dans le pays depuis une quinzaine d’années.


“Nous condamnons fermement cet assassinat ciblé, cette attaque lâche et ce climat de violence qui exposent les journalistes somaliens aux pires représailles, déclare le responsable du bureau Afrique, Arnaud Froger. Nous appelons les autorités politiques somaliennes à mettre en place un mécanisme national dédié à la sécurité des journalistes et les autorités judiciaires à accélérer les enquêtes lancées concernant les assassinats de plus de 50 journalistes ces dernières années.”


Abdiaziz Mohamud Guled avait 42 ans. Tout au long de sa carrière, il a produit de nombreuses émissions dédiées à la couverture des violences et des atrocités commises par al-Shabaab. Il s’était notamment distingué en réalisant des interviews d’anciens otages du groupe terroriste.


Il s’agit du deuxième journaliste assassiné dans le pays par les Shebabs, nom donné aux combattants de ce groupe, cette année après Jamal Farah Adan, abattu en pleine rue à Galkayo, dans le centre du pays, le 1er mars dernier. Depuis 2010, plus de 50 journalistes ont été tués ou assassinés en Somalie, dans une majorité de cas à la suite d’attaques revendiquées par le groupe terroriste, faisant d’al-Shabaab le premier tueur de journalistes en Afrique.


La Somalie figure à la 161e place sur 180 pays au Classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF.