Actualités

13 novembre 2019 - Mis à jour le 14 novembre 2019

Sierra Leone : un journaliste poursuivi pour une enquête sur la corruption non encore publiée

Reporters sans frontières (RSF) demande l’abandon des poursuites judiciaires contre le rédacteur en chef du journal The Times, accusé de diffamation pour un article qu’il n’a pas encore écrit.


Le rédacteur en chef du journal sierra léonais The Times, Sallieu Tejan Jalloh, a été arrêté le 11 novembre 2019, à Freetown, alors qu’il enquêtait sur une affaire de corruption impliquant un membre du gouvernement de son pays.


Après 24 heures de garde à vue à la Division des investigations criminelles de la police, Sallieu Tejan Jalloh a été accusé de « diffamation et publication séditieuse » puis libéré sous caution.


Contacté par RSF, le journaliste explique avoir été violenté lors de son arrestation et de sa garde à vue. D’après lui, il fait l’objet de poursuites pour avoir refusé de livrer ses sources aux policiers.

 

‘’ll est totalement ubuesque de poursuivre un journaliste pour diffamation sur un sujet qui n’a pas encore été publié, déclare le directeur du bureau Afrique de l’Ouest de RSF, Assane Diagne. RSF demande l’abandon des charges retenues contre le rédacteur en chef du The Times et l’arrêt des pressions exercées sur lui.”


La Sierra Léone occupe la 86e place sur 180 pays au Classement mondiale de la liberté de la presse établi en 2019 par RSF.