Actualités

9 juin 2017

RSF se félicite de la libération de Mathias Depardon en Turquie

Reporters sans frontières (RSF) se réjouit de la libération du photographe français Mathias Depardon, ce 9 juin 2017, en Turquie. Son expulsion intervient au lendemain d'une visite de sa mère au centre de rétention, à l'initiative de RSF. Danièle Van de Lanotte était accompagnée à Gaziantep par le secrétaire général de l'organisation Christophe Deloire et le consul de France adjoint à Ankara Christophe Hemmings.

"Nous sommes profondément soulagés pour Mathias Depardon et ses proches, déclare Christophe Deloire. Sa détention était absolument injustifiée, c'est un mois de perdu sans raison dans la vie d'un homme, sans parler de l'angoisse et de l'incertitude qu'il a subies. Nous remercions tous ceux qui se sont mobilisés, notamment au sein du comité de soutien. Nous remercions également les autorités françaises, l'Elysée et le ministère des Affaires étrangères."



Basé en Turquie depuis cinq ans, Mathias Depardon a été arrêté le 8 mai au cours d’un reportage dans le sud-est du pays pour le magazine National Geographic. Depuis un mois, l'organisation a mis toute son énergie et son engagement pour le libérer.


La Turquie occupe la 155e place sur 180 au Classement 2017 de la liberté de la presse, établi par RSF. Alors qu’une vague de répression sans précédent s’abat sur les médias turcs, plusieurs dizaines de journalistes étrangers ont été expulsés depuis deux ans. Plus de cent journalistes turcs sont toujours emprisonnés.