Actualités

3 juin 2015 - Mis à jour le 20 janvier 2016

RSF rend disponible le livre de Rafael Marques de Morais sur la corruption en Angola.


« Diamants de sang, corruption et torture en Angola», ce livre qui dénonce les abus des droits de l'homme commis dans les mines diamantifères d'Angola vaut au journaliste Rafael Marques de Morais d'être harcelé sans relâche par les généraux du régime angolais depuis sa publication en 2011.

Rendu disponible en version PDF par l'éditeur du livre, l’ouvrage qui documente 500 cas de torture et 100 exécutions arbitraires est désormais téléchargeable également sur le site de Reporters sans frontières, en anglais et en portugais.

«Rendre ce livre disponible montre que la censure n'est jamais la bonne solution, déclare Cléa Kahn-Sriber, responsable du bureau Afrique de Reporters sans frontières. En voulant étouffer cette information, les généraux angolais auront en réalité favorisé la visibilité et l’exposition médiatique du travail de Rafael Marques".

Malgré un accord passé entre le journaliste et le régime prévoyant l'abandon des charges le 21 mai 2015, Rafael Marques de Morais a été condamné une semaine plus tard à six mois de prison avec sursis et à l’obligation de retirer le livre de la circulation.

Pour plus de renseignement sur la liberté de l'information en Angola et le cas de Rafael Marques de Morais, cliquez ici.

L'Angola occupe la 123e place au Classement 2015 de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières.