Actualités

22 août 2014 - Mis à jour le 20 janvier 2016

RSF ouvre un mur d’hommages pour James Foley


Reporters sans frontières ouvre aujourd’hui un mur d’hommages pour saluer le courage du grand reporter de talent que fut James Foley et faire vivre son esprit. Sa terrible exécution par l’État islamique en Irak et au Levant (ISIS), le 19 août 2014, a suscité une vive émotion dans le monde entier. L’organisation donne la parole à ses confrères, aux journalistes et à tous les citoyens épris de liberté pour qu’ils puissent laisser une trace. Le secrétaire général de Reporters sans frontières, Christophe Deloire, évoque la mémoire de James Foley : “ Grand reporter d’expérience, James était mû par la volonté de montrer les victimes de la guerre. Dans les geôles de l’Etat islamique, cet homme impassible devant la menace gardait l’espoir de rentrer chez lui. Courageux, digne, il communiquait cet espoir à ses compagnons d’infortune.” Depuis avril 2011, après que son camarade photoreporter Anton Hammerl avait été tué en Libye, James Foley avait collecté des fonds aux côtés de RSF avec des amis photojournalistes pour assurer l'éducation de ses trois enfants. Reporters sans frontières s’engage à combattre sans relâche pour la sécurité de tous ceux qui, comme lui, montrent l’horreur de la guerre. Le mur d’hommages est disponible sur internet en versions française et anglaise à l’adresse suivante : http://jamesfoley.rsf.org/fr