Actualités

13 mai 2015 - Mis à jour le 20 janvier 2016

RSF dénonce l’attaque contre la journaliste Zorica Bulatovic


Reporters sans frontières (RSF) dénonce avec fermeté l’agression dont a été victime au Monténégro la journaliste Zorica Bulatovic à Kosalin dans le nord du pays. Dans la nuit du 12 mai 2015, la voiture de la journaliste stationnée derrière son lieu de résidence a été en partie détruite par des inconnus. La police a lancé une enquête afin de retrouver les agresseurs. En état de choc, elle se trouve désormais sous protection policière. La journaliste a confié à RSF que cette attaque était, selon elle, liée à son activité professionnelle. En octobre dernier, elle avait déjà été victime d’une agression verbale après la publication d’un article où elle avait mis en lumière les dettes d’une entreprise privée contractées auprès de la municipalité. “RSF appelle les autorités du Monténégro à mener une enquête approfondie afin de retrouver les auteurs de cette agression et de dissuader tous ceux qui seraient tentés de s’en prendre aux journalistes qui mènent des investigations dans l’intérêt public”, déclare Virginie Dangles, adjointe à la direction des programmes de RSF. Ce n’est pas la première fois qu’un journaliste est attaqué pour avoir révélé des pratiques controversées d’entreprises monténégrines. RSF avait déjà déploré l’attaque de la journaliste Lidija Nikcevic agressée pour les mêmes motifs en janvier 2014, ainsi que l’agression ayant visé quelques jours auparavant le quotidien Vijesti. L’organisation avait déjà à l’époque appelé les autorités à assurer la sécurité des journalistes, nécessaire pour garantir la liberté de l’information. Le Monténégro occupe la 114ème place sur 180 pays au Classement mondial de la liberté de la presse 2015 publié par Reporters sans frontières.