Actualités

3 septembre 2012 - Mis à jour le 25 janvier 2016

Reporters sans frontières crée des sites-miroirs pour lutter contre la censure


Filtrage, attaques en déni de service, retraits de contenus, etc : les méthodes utilisées par les censeurs pour réduire au silence des sites d’information sont multiples. Reporters sans frontières a décidé de leur apporter une aide technique, parallèlement à ses actions de dénonciation de la censure et d’assistance juridique, matérielle et financière.

Reporters sans frontières lance une nouvelle opération de mirroring : ZambiaWatchDog. N'hésitez pas à participer et à relayer cette opération sur Twitter à l'aide du hashtag #RSFmirror.

Accéder à la liste des sites dupliqués par Reporters sans frontières.

-----

Afin de permettre à des sites d’information indépendants victimes de cyber-attaques ou de blocages gouvernementaux de continuer leurs activités de publication et de diffusion en ligne, Reporters sans frontières se lance dans la duplication de sites. Les premiers sites à être dupliqués par l’organisation sont ceux du magazine tchétchène Dosh et du journal sri-lankais Lanka-e News. L’organisation lance également, à l’attention des internautes du monde entier, un appel à la solidarité pour multiplier les miroirs des sites concernés.

Si doshdu.ru est à nouveau rendu indisponible suite à une attaque en ligne, comme cela a été le cas lors des élections législatives de décembre 2011, les internautes pourront accéder à l’exacte copie du site sur le miroir mis en place par l’organisation, http://dosh.rsf.org. Le site miroir sera automatiquement et régulièrement remis à jour afin de répercuter les publications du site original de la manière la plus actualisée possible.

Les sites miroirs peuvent également servir à contourner le blocage mis en place par un gouvernement. Ainsi, même si http://lankaenews.com est bloqué au Sri Lanka depuis octobre 2011 (blocage pratiqué sur le nom de domaine du site ou sur l’adresse IP du serveur l’hébergeant), le site miroir monté par Reporters sans frontières, http://lankaenews.rsf.org, hébergé sur un autre serveur avec un autre nom de domaine, sera accessible pour les internautes du pays. Ce miroir peut également être bloqué ultérieurement. La multiplication des sites miroirs et la liste régulièrement actualisée de ceux-ci rendront ces blocages inefficaces, en vertu de l’effet Streisand.

Reporters sans frontières lancera d’autres opérations de duplication prochainement et encourage les internautes désireux de lutter contre la censure, et qui sont en capacité d’héberger un site sur un serveur web, à y participer. L’organisation tiendra à jour sur cette page la liste des sites miroirs créés. Pour participer à ces opérations, une fois votre miroir monté, envoyez l’url de votre site à wefightcensorship (at) rsf.org. Nous l’ajouterons à la liste ci-dessous. Les prochaines opérations de duplication de site organisées par Reporters sans frontières seront relayées sur les comptes twitter @RSF_RWB et @RSFNet avec l’identifiant #RSFmirror.

-----

#liste<-]Liste des sites dupliqués par Reporters sans frontières

-* [#zwd<-]Zambian Watchdog : Le site d'information privé ZambianWatchdog a été bloqué dans la nuit du 24 juin 2013. Malgré les efforts de l'équipe technique qui avait installé une version https afin de contourner ce blocage, le site reste inaccessible en Zambie. Le site miroir créé par Reporters sans frontières zambianwatchdog.rsf.org a été bloqué quelques heures après sa mise en ligne. Parallèlement à cette censure, les autorités zambiennes mènent une véritable [campagne de harcèlement contre l'équipe éditoriale de Zambianwatchdog. Afin de couper court au musèlement de l'information privée en Zambie, l'organisation appelle les internautes à créer massivement des copies du site.
-** http://zambianwatchdog.rsf.org/
-* #mkazakh<-]Kazakhstan : Un mois après la [requête du Parquet général kazakh, les principaux médias d’opposition nationaux ont tous été déclarés « extrémistes » et frappés d’interdiction. Pour contribuer au contournement de la censure, Reporters sans frontières a créé des sites miroirs pour Respublika, Vzgliad, Stan TV et K+ et elle appelle à répliquer ces sites le plus largement possible.
-** http://respublika-kz.rsf.org/
-** http://vzglyad.rsf.org/
-** http://stan.rsf.org/
-** http://kplus-tv.rsf.org/
-* Radio Erena
_ Radio Erena est une radio d'information qui émet depuis la France à destination de l'Erythrée, l'un des pays les plus fermés au monde, bon dernier du classement mondial de la liberté de la Presse publié par Reporters sans frontières. Radio Erena est la seule source d'information indépendante en langue locale pour les Érythréens de l'intérieur. Le 14 aout dernier, une porteuse pirate empêchait la transmission du signal radio. Le 28 aout, le site erena.org, victime d'une cyber-attaque, disparaissait d'Internet. Après une semaine d'indisponibilité pour le site Internet et presque 3 semaines pour le signal radio, Radio Erena est à nouveau accessible en ligne et sur les ondes.
-** http://erena.rsf.org/
-* La Voix de Djibouti
_ La Voix de Djibouti est une radio proche du parti d’opposition Mouvement pour le renouveau et le développement (MRD), qui émettait en ondes courtes depuis l’Europe. Son bulletin d’informations est ensuite devenu disponible sur Internet, avant d’être bloqué par les autorités.
-** http://lavoixdedjibouti.rsf.org/
Charter97
_ Charter97.org est un des sites d'info indépendante de référence au Bélarus. Sa directrice, Natalia Radzina, a été contrainte de fuir le pays après la vague de répression de décembre 2010 et se trouve désormais en Lituanie. A la même époque, le site a été victime de nombreuse attaques de type Ddos le rendant indisponible lors de cette période critique. Depuis janvier 2012 et l’entrée en vigueur de la loi n°317-3 qui entérine la surveillance du Net au Bélarusse, l'un des pays de la liste des ennemis d'Internet, Charter97 est inscrit sur la « liste noire » des sites interdits dans ce pays.
-** http://charter97.rsf.org
-->
-* Fergananews
_ Fergananews est le portail de l'agence de presse indépendante Ferghana. Il s'agit du premier site russophone d'information sur les pays d'Asie centrale. Depuis 2005, l'accès à Fergananews.com est bloqué au Turkménistan et en Ouzbékistan, deux pays figurant dans la liste des ennemis d'Internet. Le site a également été filtré à plusieurs reprises au Tadjikistan et depuis février 2012 il est bloqué au Kirghizstan.
-** http://fergananews.rsf.org
-* Lankanewsweb
_ Lankanewsweb réunit les contributions de journalistes sri-lankais en exil. Dans un climat d’auto censure au Sri Lanka, la liberté de ton de Lanka News Web , et les thèmes traités par les journalistes (droits de l’homme, corruption, abus des dirigeants politiques) lui valent très vite un large succès d’audience : Lankanewsweb reçoit à ce jour entre 3 et 4 millions de visites du Sri Lanka et plus de 30 millions en provenance du monde entier. Lankanewsweb a été la cible à de nombreuses reprises de blocages décrété par le gouvernement Sri Lankais.
-** http://lankanewsweb.rsf.org
-** http://lankanewsweb.mirror.tengu.ch/
-* Dosh
_ L’équipe de doshdu.ru, couvrant l’actualité politique et sociale de toutes les républiques du Caucase russe, a reçu le prix de Reporters sans frontières en 2009 pour son courage et la qualité de son travail. En dépit des intimidations, le magazine constitue l’une des très rares sources d’information indépendante sur la Tchétchénie, l’Ingouchie et le Daghestan, enfoncés dans la spirale d’une guerre civile larvée qui ne dit pas son nom. Son site Internet est régulièrement la cible d’attaques DDoS, dont la dernière remonte aux élections législatives russes contestées du 4 décembre 2011. En 2010, le contenu du site et toutes ses archives avaient été intégralement supprimés.
-** http://dosh.rsf.org
-** http://porneia.free.fr/streisand.me/doshdu.ru/
-** http://katzenpension-schroedinger.de/mirror/dosh.rsf.org/
-** http://doshdu.dragondon.net/
-** http://dosh.daupheus.com/
-** http://doshdu.flood.fr/
-** http://dosh.mirror.tengu.ch/
-* Lankaenews
_ lankaenews.com est l’un des rares médias indépendant au Sri Lanka, un pays où il est nécessaire d’obtenir une licence du gouvernement pour publier de l’information en ligne. Lankaenews n’étant pas détenteur de cette licence, le site y demeure bloqué depuis octobre 2011. En janvier 2011, les locaux de Lanka-e-news, situés dans la banlieue de Colombo, avaient été dévastés par un incendie criminel.
-** http://lankaenews.rsf.org
-** http://porneia.free.fr/streisand.me/lankaenews.com
-** http://katzenpension-schroedinger.de/mirror/lankaenews.rsf.org/
-** http://lankaenews.daupheus.com/
-** http://lankaenews.flood.fr/
-** http://lankaenews.mirror.tengu.ch/

#howto<-]Comment créer un site miroir

Pour dupliquer un site de la liste ci dessus vous pouvez :

-# soit installer un [logiciel d’aspiration de site sur votre serveur et le lancer à intervalle régulier pour récupérer une version à jour du site dupliqué (nous recommandons d’aspirer le contenu du miroir déjà existant plutôt que le site original afin de ne pas soumettre ce dernier à une surcharge d’activité) ;
-# soit télécharger une archive complète du site dupliqué (accessible pour tous les sites miroirs montés par RSF à l’adresse http://adressedumiroirrsf/archive.tar.gz), la décompresser et envoyer l’ensemble des fichiers par ftp sur votre serveur.

Vous trouverez plus de détails sur la procédure et la méthodologie pour monter un site miroir sur porneia.free.fr.

Vous pouvez également utiliser le script d'autoblog mis au point par Seb Sauvage.

Cédric Jeanneret a publié un script bash pour automatiser la création de sites miroirs à partir des archives mises en place sur nos serveurs.