Actualités

25 février 2015 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Publication des recommandations “Pour un meilleur dialogue entre journalistes et policiers”


Alors que Reporters sans frontières (RSF) appelait, en mai 2014, à lutter contre l’impunité face aux violences policières commises à l'encontre des journalistes et suite aux graves agressions commises contre plusieurs professionnels des médias à Gasserine, les 18 et 22 février dernier, RSF, en partenariat avec le Centre de Tunis pour la liberté de la presse (CTLP), publient une liste de recommandations, élaborée par des journalistes et des policiers, et destinée aux deux professions. En Tunisie, la chute de l’ancien régime en 2011 et la mise en place d’une transition démocratique n’ont pas aidé à l’amélioration des relations entre les forces de l’ordre et les journalistes. Dans ce cadre, RSF et le CTLP ont organisé, avec le soutien de la Délégation de l’Union européenne en Tunisie et de l’ambassade des Pays-Bas, des journées de dialogue à Tunis, du 24 au 26 juin 2014, auxquelles quinze policiers et quinze journalistes ont pris part. L’élaboration d’une série commune de recommandations destinée à chaque corps de métier, est présentée ici, sous forme de flyers et sera distribuée dans les salles de rédaction et les commissariats. Les pistes d’action énumérées dans ce document se veulent concrètes et visent à l’amélioration des pratiques générales et sur terrain, notamment pendant les manifestations. RSF et le CTLP rappellent que leur initiative s’inscrit dans un projet plus global, entamé par le bureau de projet de l’Unesco à Tunis en 2014. Ce dernier a d’ailleurs présenté à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes, le 4 novembre 2014, le manuel pédagogique « Maintien de l’ordre et respect de la liberté d’expression ».