Actualités

21 avril 2020

Pourquoi la conférence virtuelle de RSF n’a pas été diffusée

La conférence en ligne organisée par Reporters sans frontières (RSF) à l’occasion de la parution de l’édition 2020 du Classement mondial de la liberté de la presse, intitulée “Journalism in crisis: the decisive decade”, a rencontré des problèmes techniques graves qui ont altéré son déroulement et empêché sa diffusion.

    La rédactrice en chef de Rappler, Maria Ressa, le lanceur d’alerte Edward Snowden, la collaboratrice du Washington Post Rana Ayyub, le lauréat du prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz et le secrétaire général de RSF Christophe Deloire ont mené leurs débats dans des conditions techniques difficiles, considérant qu’un enregistrement serait disponible pour une diffusion en différé.


    RSF a immédiatement exigé des explications de la société Crowdcast, basée à San Francisco. Après des premières investigations, le service technique nous a fait savoir par écrit avoir eu “des difficultés serveurs qui ont entraîné des problèmes pour l’événement incluant son enregistrement”. RSF entend obtenir des explications complémentaires.


    RSF présente ses excuses à tous les inscrits sur la plateforme et à tous ceux qui entendaient visionner la conférence. Le nombre maximal d’inscrits à la conférence virtuelle, qui s’élevait à 1000 personnes, avait été atteint. Nous partageons la déception des participants et des intervenants.

   

    RSF se réserve le droit de mettre en oeuvre toutes actions nécessaires pour obtenir réparation.