Actualités

5 juin 2019

Perquisition de la police australienne dans les locaux de la chaîne ABC : le secret des sources mis en péril

Le rédacteur en chef de la chaîne ABC, Craig McMurtrie, s’adresse aux médias durant la perquisition menée par la police fédérale dans les locaux du groupe audiovisuel public à Sydney, le 5 juin 2019 (Peter Parks / AFP).
Suite à une nouvelle intervention de la police australienne dans les locaux d’un média, en l’occurrence la chaîne de l’audiovisuel public ABC, Reporters sans frontières (RSF) met en garde les autorités de Canberra contre les menaces qui pèsent désormais sur la protection des sources et le journalisme d’investigation.

La scène est plutôt caractéristique des régimes autoritaires. Ce matin, mercredi 5 juin, six policiers fédéraux ont débarqué dans les locaux de l'Australian Broadcasting Corporation (ABC), à Sydney, pour y fouiller allègrement ordinateurs, boîtes mails et disques durs. Ils sont arrivés armés d’un mandat de perquisition qui les autorise à “ajouter, copier, effacer ou altérer” tout contenu qu’ils découvriraient.


Selon les policiers, le mandat a été émis afin d’identifier les sources qui ont contribué à la réalisation d’un reportage de l’émission 7:30 Report, diffusé sur ABC le 10 juillet 2017, qui révélait notamment la responsabilité présumée des forces spéciales australiennes dans la mort de civils afghans.


“Cette perquisition au siège d’une chaîne au prétexte d’un reportage qui est clairement d’intérêt public est aussi intolérable qu’inquiétante, déclare Daniel Bastard, responsable du bureau Asie-Pacifique de RSF. Ce type d'intimidation contre les reporters et leurs sources peut avoir des conséquences dévastatrices pour le libre exercice du journalisme et l’expression d’une information indépendante.


"Nous appelons le gouvernement de Scott Morrison à cesser de harceler les journalistes d’investigation en se cachant derrière le prétexte de la sécurité nationale, à propos de sujets sur lesquels les citoyens australiens ont clairement le droit d’être informés.”


L’intervention de la police fédérale dans les locaux de ABC intervient au lendemain d’une perquisition tout aussi choquante, hier mardi 4 juin, au domicile de la journaliste politique Annika Smethurst, qui travaille pour les publications du groupe News Corp.


Dans la foulée, Ben Fordham, qui présente notamment une émission sur la radio 2GB, a révélé faire lui-même l’objet d’une enquête diligentée par le ministère de l’Intérieur après qu’il a diffusé, lundi 3 juin, des informations concernant le sort réservé à six bateaux de demandeurs d’asile à l'approche des côtes australiennes.


En chute de deux places par rapport à 2018, l’Australie se situe à la 21e place sur 180 pays dans le nouveau Classement mondial pour la liberté de la presse établi par RSF.