Actualités

4 avril 2018

Monténégro : une voiture piégée explose devant le domicile d’un journaliste

Sead Sadikovic / Vijesti
Une bombe a explosé dans la nuit du dimanche 1er avril devant le domicile d’un journaliste monténégrin spécialisé dans les enquêtes sur la corruption et le crime organisé. Reporters sans frontières (RSF) appelle les autorités du Monténégro à mener une enquête approfondie et à condamner au plus vite les auteurs de cette attaque.

La police a confirmé mardi 3 avril 2018, quelques heures après l’explosion d’une voiture piégée, que l’acte criminel était “probablement lié” à l’activité du journaliste Sead Sadikovic

et à son travail d’investigation pour la télévision indépendante TV Vijesti. Deux hommes ont été arrêtés et une enquête a été ouverte.


“RSF appelle les autorités du Monténégro à diligenter une enquête approfondie sur cette attaque à l’explosif qui visait vraisemblablement un journaliste, à identifier les commanditaires et à apporter une protection adéquate au journaliste qui avait fait l’objet de menaces, déclare Pauline Adès-Mével, responsable de la zone Union européenne et Balkans de RSF. Bien que le Premier ministre Dusko Markovic martèle que la sécurité est assurée dans le pays, cette attaque - la 7e du genre depuis le début de l’année 2018 - témoigne du climat dans lequel évoluent les journalistes qui veulent enquêter sur des sujets tels que la corruption et le crime organisé.


Le Monténégro occupe aujourd’hui la 106e place sur 180 pays au classement mondial 2017 de la liberté de la presse établi par RSF.