Actualités

30 août 2018

Mexique: un jeune cameraman assassiné à Cancún

L’assassinat du journaliste Javier Rodríguez Valladares, cameraman pour la chaîne TV Canal 10, à Cancún, dans l’État du Quintana Roo, porte à 8 le nombre de journalistes tués depuis début 2018 au Mexique. RSF demande au gouvernement de tout faire pour mettre un terme à cette hécatombe.

Le mercredi 29 août, en fin d’après-midi, le journaliste Javier Rodriguez Valladares a été abattu en pleine rue dans le quartier de Supermanzana 29 de la station balnéaire de Cancún (État du Quintana Roo). Il était en train de réaliser l’interview d’un artisan local, qui a également été tué.


Javier Rodriguez Valladares, 28 ans, travaillait principalement comme cameraman pour la chaîne de télévision locale Canal 10. Selon ses collègues, il réalisait aussi ponctuellement des interviews et des sujets sur la politique locale. Le caméraman était connu de l’ensemble de la communauté des journalistes de la région.


Une enquête a été ouverte par la police locale qui n’a pour le moment privilégié aucune piste.

“Les autorités du Quintana Roo doivent mener une enquête exhaustive sur cette affaire et identifier au plus vite les responsables de cette lâche exécution, déclare Emmanuel Colombié, directeur du bureau Amérique latine de l’organisation. Au moins 8 journalistes ont été tués dans le pays cette année. Le nouveau gouvernement mexicain doit prendre toute la mesure de l’urgence et mettre un terme à cette spirale infernale, en renforçant efficacement et durablement la protection de la profession.”


Javier Rodriguez Valladares est le 3ème journaliste assassiné au Quintana Roo cette année, après Rubén Pat et José Guadalupe Chan Dzib , qui étaient respectivement directeur et journaliste pour l’hebdomadaire digital Semanario Playa News. Sa mort porte à 8 le nombre de journalistes assassinés au Mexique depuis le début de l’année 2018.


Le Mexique se situe à la 147e place sur 180 au Classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF en 2018.