Actualités

5 mai 2021

Mexique: le journaliste Benjamín Morales Hernández assassiné dans l’État de Sonora

Source: El Universal
Reporters sans frontières (RSF) fait part de sa grande préoccupation après l’assassinat du journaliste Benjamín Morales Hernández et la disparition de deux de ses confrères dans l’État de Sonora, au nord du Mexique. Les autorités locales comme fédérales doivent faire toute la lumière sur ces affaires et endiguer la spirale des violences qui sévit contre la presse.

Ironie du destin : le lundi 3 mai 2021, journée mondiale de la liberté de la presse, le corps de Benjamín Morales Hernández (50 ans), fondateur et directeur de la page d’information en ligne Noticias Xonoidag a été retrouvé au bord d’une route entre Caborca et Sonoyta, deux municipalités de l’État de Sonora, proche de la frontière américaine. La veille au soir, des individus armés l’avaient embarqué de force près de son domicile et à bord de son véhicule. C’est à quelques kilomètres de ce même véhicule que son corps, criblé de balles, a été identifié par la polimmmitit matin, et alors que sa famille avait signalé sa disparition. 


Le Parquet de Sonora a déclaré envisager plusieurs pistes dans l’enquête. Le journaliste avait récemment et publiquement signalé avoir reçu des menaces et craindre pour sa vie.


Les responsables de l'exécution de Benjamín Morales Hernández doivent être identifiés et traduits en justice au plus vite, et les enquêteurs ne doivent en aucun cas négliger la piste professionnelle, déclare le directeur du bureau Amérique latine pour RSF, Emmanuel Colombié. Informer dans l’État de Sonora est une activité risquée. Tout doit être fait pour renforcer la protection de la presse, et plus particulièrement au niveau local, où les journalistes dérangeants sont extrêmement vulnérables et à la merci des groupes armés”.


Benjamín Morales Hernández avait créé la Page Facebook Noticias Xonoidag  en 2014, sur laquelle il abordait les actualités de la région : politique, activités culturelles etc. Il avait récemment travaillé sur les campagnes électorales locales dans l’État de Sonora, devenu une zone particulièrement dangereuse pour la presse. Deux journalistes, Jorge Molontzín (magazine Confidencial) et Pablo Romero Chavez (quotidien El Vigía et Radio FM 105), y sont portés disparus, respectivement depuis le 10 mars et le 25 mars 2021, sans que les autorités locales n’aient pu, jusqu’à présent, les localiser.


Benjamín Morales Hernández est le premier journaliste assassiné au Mexique en 2021. RSF rappelle qu’en 2020, au moins huit reporters ont été assassinés en lien direct avec leur travail dans le pays qui confirme sa place de leader dans la catégorie des États les plus dangereux au monde pour la profession.


Le Mexique est classé au 143e rang sur 180 pays au Classement mondial de la liberté de la presse publié par RSF.