Actualités

2 décembre 2016

Le site d’information “Doha News” bloqué au Qatar

© Doha News
Reporters sans frontières (RSF) dénonce le blocage du site d’information indépendant anglophone Doha News au Qatar pour des raisons inconnues. RSF demande de rétablir l’accès au site bloqué depuis le 30 novembre.

Selon la rédaction du journal Doha News en ligne, ce blocage, exercé notamment par les opérateurs de télécommunication (Vodafone et Ooredoo), est une censure délibérée du site par le gouvernement. Ce journal en ligne populaire est bloqué pour la première fois depuis sa création en 2009.


Cette censure représente un coup dur pour la liberté de la presse dans le pays déclare Alexandra El Khazen, responsable du bureau Moyen-Orient de l’organisation. Bien qu'il ait révolutionné la scène médiatique en créant la chaîne Al-Jazeera, le Qatar demeure un pays où les journalistes locaux s’auto-censurent. Un média critique ne doit pas être réduit au silence lorsqu’il contribue à un débat public. RSF exhorte les autorités à s’expliquer et rétablir l’accès au site d’information”.


L’origine de cette interdiction demeure à ce jour inconnue. L’Autorité de régulation des communications (CRA) a affirmé à RSF ne bloquer aucun contenu. L’organisation a également tenté de contacter le ministère des Communications sans obtenir de réponse.


Le journal Doha News était l’un des rares médias indépendants qui traitait de questions politiques et sociales délicates sans craindre des représailles de la part des autorités. Les journalistes locaux ont une marge de manoeuvre réduite face à un arsenal juridique répressif et un fort système de censure.


Le pays figure à la 117ème place sur 180 pays du Classement mondial de la liberté de la presse en 2016 établi par Reporters sans frontières.