Actualités

23 juillet 2002 - Mis à jour le 20 janvier 2016

Le rédacteur en chef du seul journal d'opposition tué dans un accident suspect


Firat Valeev, rédacteur en chef de Vetchernu Neftekamsk, seul journal d'opposition en République de Bachkirie (à l'est de la Volga), est décédé le 20 juillet 2002, après avoir été grièvement blessé dans un accident de la circulation. Son véhicule a heurté de plein fouet un camion. Selon les informations recueillies par Reporters sans frontières, Firat Valeev était régulièrement menacé et ses collègues n'excluent pas un meurtre commandité. Edité depuis sept ans hors de Bachkirie, le journal de Firat Valeev a souvent publié des articles très critiques sur le président bachkir et a dénoncé la corruption du pouvoir. Reporters sans frontières a interpellé Vladimir Oustinov, procureur général de Russie, dans une lettre adressée le 23 juillet 2002. "Nous craignons qu'aucune enquête sérieuse ne soit menée sur l'accident suspect dont a été victime Firat Valeev en République de Bachkirie. Les menaces envers les journalistes atteignent un niveau d'une gravité sans précédent en région. Dans plusieurs républiques de la Fédération de Russie, les autorités régionales font taire par la violence les journalistes d'opposition et ce en toute impunité. La justice locale protège souvent les responsables" a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de l'organisation. "C'est pourquoi nous vous demandons de vous saisir, à votre niveau, des affaires d'assassinats ou d'accidents suspects de journalistes pour lesquelles des soupçons pèsent sur des autorités locales. La question de la sécurité des journalistes en région fait peser une trop grave menace sur la démocratie en Russie pour que vous n'en fassiez pas une priorité de votre action", a ajouté M. Ménard. Le 12 juillet dernier, le procureur général de Russie, Vladimir Oustinov, avait demandé aux procureurs régionaux de s'opposer aux atteintes à la liberté de la presse provoquées par les autorités régionales et locales.