Actualités

8 novembre 2013 - Mis à jour le 20 janvier 2016

La milice Al Shabaab prive la ville de Barawe de télévision


Reporters condamne une nouvelle tentative de la milice islamiste Al Shabaab de porter atteinte à la liberté d'information. Cette fois ci en tentant de bannir la télévision de la ville de Barawe, au Sud de Mogadiscio. "Cette décision vise en réalité les chaînes d’information qui dérangent la milice islamiste somalienne car elles témoignent non seulement des atrocités commises par Al-Shabaab mais montrent à la population les progrès des lieux dont Al-Shabaab a été chassée. Ce niveau d'obscurantisme rappelle les pires heures du régime taliban et ne fait que renforcer l'image de prédateurs de la liberté d'information des Shabaab, qui tentent de mettre en place des trous noirs de l’information dans les territoires qu’ils contrôlent", a déclaré Reporters sans frontières. Le 28 octobre, Al-Shabaab a interdit aux habitants de Barawe de regarder la télévision et annoncé qu’ils disposaient de cinq jours pour remettre leur téléviseurs et leur antenne parabolique au bureau municipal de la ville où des responsables de la milice seraient charger de les rassembler. Suite à cette interdiction, les habitants de Barawe ont immédiatement exprimé leur indignation. Un père de famille a confié au média en ligne Sabahi que "les seules chaînes que lui et sa famille regardaient étaient les chaines somaliennes Universal TV, Horn Cable TV, Somali Channel TV afin de pouvoir rester informés des actualités mondiales". Cette mesure survient quelques semaines seulement après un raid de forces spéciales américaines dans la ville de Barawe ayant pour cible la milice islamiste. Au cours du mois d’octobre, les Shabaab auraient déjà mis en place une interdiction similaire à Bulomarer, ville de la région Bas-Chébéli. Le mouvement Al-Shabaab, produit de la fusion de plusieurs groupes islamistes somaliens, est né dans la première moitié des années 2000, monte en puissance à partir de 2006 et va jusqu’à contrôler une partie de Mogadiscio en 2009. L’objectif de cette milice armée islamique est d’imposer un Etat islamique fondé sur la charia sur l’ensemble du territoire. Chassés de Mogadiscio en août 2011, les Shabaab ont menés depuis une série d’actions terroristes en Somalie et à l'étranger, comme des attentats suicides, des exécutions sommaires et, plus récemment, l'effroyable attaque du centre commercial de Westgate au Kenya. Les acteurs de l’information font malheureusement trop souvent les frais de cette campagne de terreur imposée par Al-Shabaab. La Somalie se classe au 175ème rang sur 179 pays dans le Classement de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières en 2013. Plus d’information sur la Somalie. Photo : Sabahi/Dahir Jibril