Actualités

14 septembre 2018

Journée mondiale de la démocratie : les solutions concrètes de RSF pour renforcer l’information libre et fiable

Alors que les Nations unies s’apprêtent à célébrer la Journée mondiale de la démocratie, le 15 septembre, Reporters sans frontières (RSF) propose des solutions concrètes et innovantes afin de soutenir la démocratie en renforçant l’information libre, indépendante et fiable partout dans le monde.

Reporters sans frontières (RSF) entend apporter une contribution importante et concrète au renforcement de la démocratie, dans des circonstances historiques particulières où l’humanité est confrontée à des défis majeurs et inédits. Alors que les Nations unies célèbrent la démocratie à l’occasion de la Journée mondiale, le 15 septembre, le secrétaire général de RSF, Christophe Deloire, déclare : “Les grands problèmes de l’humanité ne sauraient être traités et les modèles démocratiques ne sauraient être renforcés sans une information libre, indépendante et fiable. Nous oeuvrons à une mobilisation globale sur la base de solutions concrètes, dans une période inquiétante où le nombre de démocraties dans le monde a commencé à décroître.”



Dans un message publié sur le site de l’ONU à l’occasion de cette journée, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, faisait également le constat que « la démocratie paraît actuellement plus vulnérable qu’elle ne l’a été depuis des décennies”. Il ajoutait que “cette journée internationale devrait nous amener à rechercher les moyens de la renforcer, ainsi que des solutions aux difficultés systémiques qui la menacent. » De fait, RSF a entrepris des démarches en ce sens au cours de ces derniers mois. L’organisation internationale non gouvernementale a en effet lancé une série d’initiatives innovantes, concrètes et complémentaires qui visent à renforcer l’information libre, indépendante et fiable, sans laquelle il ne saurait y avoir de démocraties dignes de ce nom.


En avril 2018, l’organisation non-gouvernementale dévoilait un dispositif pour favoriser la mise en oeuvre des méthodes journalistiques, le respect des règles déontologiques et l’indépendance éditoriale, la Journalism Trust Initiative (JTI). Ce dispositif d’autorégulation vise à donner des avantages concrets, notamment économiques et de visibilité, aux médias qui présentent ces garanties. Le plan de travail a été adopté le 23 mai dernier par plus de 80 médias, représentants d’éditeurs, syndicats de journalistes, plateformes, organes de régulation, etc. Les prochaines sessions de travail se dérouleront, le 5 octobre, à Paris.


La défense et la promotion du journalisme, fonction sociale essentielle dans les démocraties, suppose également la protection de ceux qui l’exercent. Depuis l’adoption de la résolution 2222 du Conseil de sécurité de l’ONU, en mai 2015, RSF coordonne la campagne #ProtectJournalists pour la nomination d’un Représentant spécial du secrétaire général des Nations unies à la protection des journalistes, soutenue par un nombre croissant d’Etats, 130 médias, organisations et syndicats dans le monde. Ce mouvement a d’ores et déjà permis que le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, fasse nommer 14 points focaux en charge de la sécurité des journalistes dans des agences et institutions de l’ONU.